H-Partners cède son luxueux hôtel à Saidia et quitte la station

Abandonné par Barcelo en 2012, puis par Atlas Hospitality en 2013, le plus grand hôtel de Saidia est fermé depuis six ans. Propriété d’un fonds contrôlé par la SNI, l’établissement vient d’être cédé.

Par

A l’abandon depuis 2013, le plus grand hôtel de Saidia a enfin trouvé acquéreur .Jugé peu rentable à cause, entre autres, du caractère saisonnier de la station balnéaire, l’Oriental Bay Beach a d’abord été abandonné par l’opérateur espagnol Barcelo en 2012, condamnant alors le fleuron hôtelier de Saidia à la fermeture. Mis devant le fait accompli, le propriétaire des murs avait alors confié la gestion de l’établissement à Atlas Hospitality, chaîne hôtelière qui compte dans son tour de table H-Partners.

L’Oriental Bay Beach vu de l’intérieur.Crédit: Monumenta/Wikicommons

  Selon nos informations, l’établissement appartenant au fonds d’investissement H-Partners, contrôlé par Al Mada (ex-SNI) a été cédé récemment à un consortium composé du groupe portugais Oásis Atlântico et de Rachid Dahmaz, agent de voyage et actuel président du Conseil régional d’Agadir. Construit sur une superficie de 15 hectares,…

article suivant

Chronique d'un confinement. Jour 19.