Le pont à haubans de Sidi Maârouf devrait être inauguré le 15 avril

Le pont à haubans de Sidi Maârouf devrait être inauguré le 15 avril

Alors qu’il devait être mis en service à la fin de l’année 2018, le pont à haubans de Sidi Maarouf devrait finalement être inauguré le 15 avril prochain. Des sources proches du dossier nous expliquent les raisons du retard pris sur le chantier.

Par

Chantier du pont à haubans de Sidi Maarouf. Crédit: AIC Press

Un pont qui se fait attendre. Plus de trois ans après le début de sa construction, le pont à haubans de Sidi Maarouf n’est toujours pas livré. Conçu pour fluidifier le trafic routier dans cette artère de la métropole, la structure, prête en apparence, est toujours fermée, et ce au grand dam des automobilistes casablancais.

Des travaux de chaussée et de nettoyage sont toujours en cours”, nous explique  Rachid Tabouchi, directeur de la région Casablanca-Settat au ministère de l’Equipement.  Selon une source bien informée, ce retard de livraison s’explique également par plusieurs interruptions du chantier dues à “des contraintes imprévisibles” comme l’expropriation du domaine foncier, celle de panneaux publicitaires ainsi que des travaux de déviation des réseaux d’assainissement.

Notre interlocuteur tient néanmoins à préciser qu’il n’y a “pas de retard dans la gestion de l’ouvrage, puisque les délais contractuels sont toujours respectés”. Il annonce dans la foulée que l’inauguration de l’ouvrage est prévue pour le 15 avril prochain, sachant que “les travaux seront bientôt achevés”.

Une annonce qui signifie que le chantier aura pris près de quatre mois de retard par rapport à l’estimation faite par le ministre de l’Equipement Abdelkader Amara. Ce dernier avait annoncé , lors d’une visite sur le chantier au mois de juillet dernier, que l’état d’avancement des travaux du pont avoisinait les 80% ajoutant que sa mise en service était “prévue pour fin 2018”. A noter que les tests du Laboratoire public d’essais et d’études (LPEE), considérés comme l’ultime étape avant la mise en service d’une structure, ont été effectués le 4  janvier et ont conclu à la praticabilité du pont.

Pour rappel, ce projet d’aménagement, dont le coût global  s’élève à plus de 558 millions de dirhams, a été initié par le roi Mohammed VI dans le cadre du Plan de développement du Grand Casablanca. Son principal objectif est de “résorber le niveau de congestion de la circulation induite par un trafic exceptionnel de 17.000 voitures/h en heures de pointe, de garantir le bon fonctionnement du carrefour avec le passage du tramway, d’assurer une liaison fluide de l’axe Aéroport Mohammed V et les différents centres d’affaire de la zone, dont le Technopark, Zénith et Casa Nearshore et d’améliorer le confort de la circulation des piétons”, avait déclaré le ministre du Transport lors de sa visite du chantier en juillet dernier.

à lire aussi

 

article suivant

Contrat programme de la RAM: Sajid invite Addou à réduire ses ambitions

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.