Après le crash d’Ethiopian Airlines, la RAM suspend ses vols sur B 737-800 MAX

Après le crash d’Ethiopian Airlines, la RAM suspend ses vols sur B 737-800 MAX

La Royal Air Maroc envoie son Boeing 737-800 MAX en maintenance après le crash d’un appareil similaire qui opérait sur la liaison Addis-Abeba – Nairobi le 10 mars, faisant 157 morts, dont 2 Marocains, apprend TelQuel de source proche.

Par

Le deuxième Boeing 737-800 MAX reçu par la Royal Air Maroc le 14 février. Crédit: RAM / Facebook

TelQuel apprend de source proche du dossier qu’après le crash du vol Ethiopian Airlines Addis-Nairobi le 10 mars, la RAM a pris la décision de suspendre ses vols commerciaux effectués avec le Boeing 737-800 MAX, et d’envoyer en maintenance l’appareil qu’elle exploite depuis le 1er janvier sur des destinations comme Paris, Londres et Barcelone.

Selon nos informations, le deuxième Boeing de la série a été réceptionné mi-février et est actuellement en “phase d’autorisation”. Il n’est donc pas encore exploité commercialement.

La livraison des deux autres appareils était prévue “dans les prochains mois”. Leur suspension n’est pas d’actualité, et notre source nous affirme qu’en “attendant les résultats de l’enquête, Boeing demeure une partenaire important. Mais que la sécurité des passagers est l’objectif principal de la compagnie”.

Ethiopian Airlines a elle aussi annoncé l’immobilisation de toute sa flotte de Boeing 737 MAX à compter du 10 mars, et jusqu’à nouvel ordre.

Quatre appareils prévus

La Royal Air Maroc a réceptionné le 22 décembre dernier un Boeing 737-800 MAX, le premier d’une série de quatre appareils identiques dans le cadre de son “plan stratégique de développement de ses opérations”.

Abdelhamid Addou, PDG de la RAM, déclarait alors : “Nous sommes heureux de recevoir le premier 737 MAX de notre compagnie, qui sera bientôt rejoint par trois autres aéronefs de la même famille. Les nouveaux appareils 737 MAX viennent renforcer notre flotte moyen-courrier qui constitue l’épine dorsale de la flotte de Royal Air Maroc. Le choix de cet avion s’inscrit dans la poursuite de notre stratégie d’expansion et de modernisation continue de notre flotte”.

Le PDG de la RAM n’était pas le seul à être enthousiaste. En effet, le 737 MAX est l’avion qui s’est vendu le plus rapidement de l’histoire de Boeing, avec environ 4.800 commandes passées par plus de 100 clients du monde entier.

Mais le 10 mars, un B737-800 MAX de la compagnie Ethiopian Airlines s’est écrasé quelques minutes après son décollage de l’aéroport d’Addis-Abeba alors qu’il faisait route vers Nairobi. Les 157 personnes à bord sont décédées, dont deux Marocains.

Ethiopian Airlines n’avait pas connu d’accident grave d’avion de ligne depuis celui d’un 737-800 qui avait explosé après avoir décollé du Liban en 2010. Les 83 passagers et les sept membres de l’équipage avaient été tués.

En revanche, c’est le deuxième Boeing 737-800 MAX qui s’écrase en peu de temps. En octobre dernier, le même type d’avion de la compagnie indonésienne Lion Air s’était abîmé en mer, 13 minutes après avoir décollé de Jakarta, faisant 189 morts.

article suivant

Ce qui va changer pour les droits d'auteur

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.