Faut-il craindre l'influence médiatique russe en Afrique ?

Faut-il craindre l'influence médiatique russe en Afrique ?

Deux organismes rattachés à l'armée française ont publié un rapport sur les « manipulations de l'information ». L'étude se penche notamment sur l'influence des médias russes en Afrique. Un phénomène « inquiétant » selon les auteurs, une « condescendance post-coloniale sans nom » aux yeux des détracteurs, ou encore un « prolongement naturel de la stratégie russe » pour d'autres.

Par

En régie dans les studios moscovites de Russia Today. Crédit: AFP PHOTO / Yuri KADOBNOV

Plusieurs signaux indiquent que l’Afrique pourrait être le prochain terrain de jeu de ‘la guerre informationnelle’ de la Russie ». Le soft power russe s’invite-t-il sur le continent africain via une implantation médiatique ? C’est la question posée par le rapport Les manipulations de l’information, un défi pour nos démocraties publié fin septembre et cosigné par le Centre d’analyse, de prévision et de stratégie (CAPS, ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères) et de l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM, ministère français des Armées).

L’enquête se penche sur la problématique, à l’échelle mondiale, de la désinformation médiatique. Laquelle instaurerait une stratégie d’influence géopolitique dans certains pays et porterait « ainsi atteinte aux démocraties ». Concernant l’Afrique, et s’appuyant sur les travaux d’une équipe de l’Observatoire de l’infosphère russophone, les auteurs tirent la sonnette d’alarme à propos de la « propagation croissante des contenus russes à travers le web africain francophone ». Les principaux concernés : le site web Sputnik et RT (Russia Today) – chaîne TV d’information en continu financée par le gouvernement russe et créée en 2005 par l’ancien ministre de l’Information...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Incendies en Amazonie: Bolsonaro, seul contre tous

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.