En Allemagne, Benchaâboun promeut l’investissement au Maroc

En Allemagne, Benchaâboun promeut l’investissement au Maroc

A l'occasion du sommet «Compact With Africa», une initiative organisée par le G20, le ministre de l'Economie a encouragé les entreprises allemandes à investir au Maroc, mettant en avant les secteurs de l'automobile, de l'aéronautique, de l'électronique et des énergies renouvelables.

Par

AFP

A l’occasion du sommet «Compact with Africa» organisé par le G20 dans la capitale allemande, le ministre de l’Economie et des Finances a endossé le costume de VRP de l’investissement au Maroc auprès d’entrepreneurs allemands. C’était lors d’un discours prononcé ce mercredi. L’argentier du Royaume a notamment mis en avant les secteurs de l’automobile, de  l’aéronautique, de l’électronique et des énergies renouvelables où l’Allemagne «dispose d’une grande expérience».

Pour encourager les investisseurs allemands, le ministre de l’Economie a notamment évoqué «les bonnes performances de l’économie nationale»,  les réformes mises en place pour «améliorer le climat des affaires» ainsi que la signature par le Maroc de 17 accords de libre-échange. Le successeur de Mohamed Boussaid a également loué les relations «exemplaires» entre le Maroc et l’Allemagne. Il a notamment estimé que celles-ci pouvaient être élargies à d’autres secteurs. Pour rappel «Compact with Africa» est parrainé par les géants industriels allemands Siemens et Volskswagen.

Mohamed Benchaaboun n’est pas le seul membre du gouvernement marocain à être présent à Berlin pour la rencontre. La délégation du Royaume comprend également le ministre délégué chargé de la coopération africaine, Mohcine Jazouli qui a pris part à un débat consacré à l’engagement du secteur privé en Afrique, Salaheddine Mezouar, président de la CGEM et Ali Zerouali, directeur à l’Agence marocaine des énergies renouvelables (MASEN).

«Compact with Africa» a également été l’occasion pour la chancelière allemande Angela Merkel d’annoncer la mise en place d’un fonds doté d’un milliard d’euros pour soutenir l’investissement dans les TPME africaines ainsi qu’une batterie de mesures ayant pour objectif de réduire les risques pour les investisseurs allemands. En plus du Maroc, dix pays africains participaient à ce sommet, à savoir le Bénin, la Côte d’Ivoire, l’Égypte, l’Éthiopie, le Ghana, la Guinée, le Rwanda, le Sénégal, le Togo et la Tunisie.

Avec agences

article suivant

Genève III sera “un tournant”... ou le Maroc n'y retournera pas

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.