Salaheddine Mezouar intègre le CA de Dolidol – Telquel.ma

Salaheddine Mezouar intègre le CA de Dolidol

Le président de la CGEM intègre le conseil d’administration de la filiale de Palmeraie, au moment où celle-ci vend 20 % de ses parts au fonds d’investissement londonien DPI pour 300 millions de dirhams.

Par

Salaheddine Mezouar élu président de la CGEM Crédit: Yassine Toumi

Dolidol, filiale du groupe Palmeraie, annonce le 25 octobre qu’elle accueille dans son conseil d’administration Salaheddine Mezouar. Le président de la CGEM « accompagnera ce fleuron industriel national dans la concrétisation de son ambition panafricaine, » explique un communiqué du groupe qui s’est récemment implanté en Afrique de l’Ouest.

Ancien ministre de l’Economie puis des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar n’était plus entrepreneur à quelques mois de son élection à la tête du patronat. Afin d’être éligible à la présidence de la confédération patronale, il devait pourtant être administrateur d’une entreprise. Fin 2017, un « ami intime », Khalid Benjelloun l’avait accueilli comme gérant dans son entreprise CTC Maroc.

La société, spécialisée dans la distribution et la commercialisation de matières premières pour les industries du textile, de la plasturgie, et de la peinture emploie une trentaine d’employés et a réalisé un chiffre d’affaires de 279 millions de DH en 2017.

Salaheddine Mezouar change d’échelle en intégrant le conseil de Dolidol qui produit et vend de la mousse de polyuréthane, des matelas, des salons et des textiles non tissés sous une marque bien connue au Maroc.

D’autant que le même jour, le Groupe Palmeraie annonce également l’entrée dans le capital de Dolidol du fonds d’investissement African Development Partenrs II, géré par le fonds londonien Developpement Patners International. « DPI a acquis une part d’un peu plus de 20% de Dolidol pour un investissement de quelques 300 millions de Dirhams, auprès de la société et de son actionnaire de référence [Palemeraie, NDLR], » explique un communiqué. Une opération conseillée par West Capital Partners, Dentons, Naciri & Associés Allen & Overy ainsi que Deloitte.

« Ce partenariat avec DPI permettra à Dolidol de renforcer sa position de leader du marché marocain, soutenir le fort potentiel de croissance de ses nombreux segments d’activités et d’élargir son empreinte géographique en Afrique subsaharienne en mettant l’accent sur l’Afrique de l’Ouest, » poursuit le document.

Dolidol est le cinquième investissement de DPI au Maroc, portant le montant total de ses investissements à environ 230 millions de dollars.

article suivant

Bilan du Plan Maroc Vert : Akhannouch poursuit son roadshow à Skhirat

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.