Le gouvernement veut contrôler "la transparence et l’efficacité" des associations

Pour se conformer à certaines recommandations de la Cour des comptes, le gouvernement prévoit plusieurs mesures destinées à introduire plus de contrôle et de transparence dans le secteur associatif.

Par

Mustapha El Khalfi, lors de la présentation du bilan annuel du gouvernement El Othmani Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Les associations se doteront enfin d’un plan comptable. Cette recommandation de la Cour comptes deviendra bientôt effective, nous apprend Mustapha Khalfi. « Elle a été adoptée par le ministère des Finances, il faut accélérer le processus pour sa publication. Le travail se poursuit au niveau du secrétariat général du gouvernement », explique le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé des relations avec le Parlement et de la société civile, précisant également qu’il existe un projet de plan comptable depuis 2003, lequel n’a jamais été adopté. L’objectif ? « Introduire plus de transparence et d’efficacité » dans le monde associatif. C’est pourquoi le gouvernement entend aussi s’attaquer au cumul des financements, de telle sorte que les aides publiques soient « optimisées ». « Aujourd’hui, il n’y a aucun mécanisme permettant de coordonner ces aides, c’est-à-dire qu’une association peut avoir des soutiens publics de la part de plusieurs ministères pour un même projet », justifie Khalfi. À…

article suivant

Dans un entretien avec Mohammed VI, MBZ annonce l'intention des Émirats d'ouvrir un consulat à Laâyoune