Schneider Electric participe au premier sommet « Datacloud ....

Schneider Electric participe au 1er sommet « Datacloud Africa Leadership »

Organisé par BroadGroup, le premier sommet « Datacloud Africa Leadership » a été tenu au Maroc. Il est décliné en une série de conférences destinées à mieux faire comprendre l’importance du Datacenter, du cloud et des périphériques de stockage de data.

Schneider Electric

Organisé par BroadGroup, le premier sommet « Datacloud Africa Leadership » a été tenu au Maroc. Il est décliné en une série de conférences destinées à mieux faire comprendre l’importance du Datacenter, du cloud et des périphériques de stockage de data.

(Ce contenu est une communication d’entreprise. Il n’a pas été rédigé par les journalistes de TelQuel)

« Nous sommes ravis de contribuer au développement de l’informatique en Afrique, à l’expansion des réseaux sur le continent, mais également à la création et à l’exploitation de pôles au sein de l’économie numérique africaine », a déclaré M. Philip Low, président de BroadGroup. « Le sommet s’est tenu à un moment très important dans l’évolution de l’industrie du Datacenter en Afrique, de même que nous sommes particulièrement ravis d’accueillir la nouvelle association ADCA », a-t-il ajouté.

Et de poursuivre : « notre dernière étude de marché a pu révéler tout le potentiel que pouvait recéler un investissement à long terme en Afrique. Il est certain que des progrès dans ce sens restent encore nécessaires, mais déjà les développements en matière d’énergies renouvelables par exemple sont aujourd’hui extrêmement encourageants ». Pour M. Low : « l’infrastructure liée au développement des réseaux de fibre optique s’avérera bientôt être extraordinairement critique, étant donné l’augmentation massive de la bande passante internationale, mais également le rythme actuel d’externalisation des entreprises et l’augmentation du nombre de systèmes dits de peering. Nous sommes persuadés que l’existence d’une association solide est essentielle pour soutenir l’ensemble des développements qui s’accompliront sur ce terrain. »

« Datacloud Africa Leadership » est le premier événement du continent à être réservé au réseautage et à la création de contrats pour les centres africains de traitement de données. Un tel événement est en soi extrêmement utile pour les leaders IaaS Cloud et Edge, mais également pour tous les clients finaux, investisseurs et dirigeants. Il offre à ces derniers la possibilité de constituer un réseau structuré et de conclure des affaires.

Cette première édition, qui s’est déroulée au Four Seasons Marrakech, fut un immense succès. Tous les détails concernant le futur Sommet Datacloud Africa Leadership 2019 seront annoncés prochainement.

A l’heure où l’économie numérique devient l’un des piliers du développement économique en Afrique, le continent devra parier sur le développement de son propre réseau de datacenters, afin de pouvoir garantir sa souveraineté sur la data, mais également pour accélérer la bande passante, réduire les temps de latence, et réussir un véritable rayonnement informatique sur l’ensemble du continent.

L’industrie des datacenters est l’un des piliers du développement économique en Afrique.

La demande en matière d’énergie et de connectivité est en très forte croissance.

La prolifération des smartphones, l’explosion des services numériques, la loi sur sur la souveraineté des données, la nécessité d’accélérer la bande passante et de réduire les temps de latence, assurent un avenir prometteur pour les datacenters en Afrique.

Sous l’initiative de Schneider Electric, quelques leaders de l’industrie des datacenters s’étaient récemment unifiés afin de mettre leurs compétences pour créer l’Africa Data Center Association (ADCA). ADCA est une association professionnelle panafricaine à but non lucratif qui est engagée pour le développement de l’industrie des Data centers en Afrique. Une telle association représente un organisme industriel fort pour le continent et l’aidera à rayonner à l’international.

Le 27 février, le marché africain Datacenter a réussi à franchir une toute nouvelle étape qui lui permettra de se transformer en une véritable puissance d’hébergement mondiale.

L’organisation, lancée avec 30 opérateurs de datacenter africains, a voté pour un nouveau président lors du lancement de Datacloud Summit. C’est Mme Fatoumata Sarr Dieng de Sonatel qui a été désignée à l’issue du vote qui a vu tous les participants non africains quitter la salle, car il s’agissait d’abord et avant tout d’un vote « pour et par l’Afrique »

Suite à sa désignation, Mme Sarr Dieng a déclaré : « Toutes les entreprises peuvent désormais rejoindre notre association. Nos 60 membres et partenaires actuels opèrent un peu partout en Afrique. Notre nouvelle association a trois objectifs majeurs. Tout d’abord, nous allons travailler à rassembler tous les atouts que possède le continent afin de réussir à mieux conserver nos données en Afrique. Notre second objectif consiste à pouvoir éliminer les différents problèmes liés au temps de latence et à la connectivité, et dont nous continuons toujours autant à souffrir en Afrique. Enfin, nous aspirons à devenir un acteur majeur de la nouvelle économie numérique. »

 

article suivant

Maan, la promesse de faire de la politique ensemble

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.