BCP reprend les participations majoritaires de la BPCE dans quatre banques africaines

BCP reprend les participations majoritaires de la BPCE dans quatre banques africaines

Le groupe marocain Banque populaire et le groupe français BPCE ont signé le 25 septembre à Paris des accords pour la vente de participations majoritaires dans quatre banques au Cameroun, à Madagascar, au Congo et en Tunisie. Mohamed Benchaaboun a assisté à la cérémonie de signature.

Par

Le siège casablancais du groupe BCP Crédit: Yassine Toumi/TELQUEL

Le groupe Banque Centrale Populaire (BCP) annonce le 25 septembre être « entré en négociations exclusives avec le groupe français BPCE » qui a « retenu son offre ferme pour l’acquisition de ses participations dans quatre banques en Afrique. »

BPCE cèderait ainsi à BCP :

-au Cameroun : 68,5 % dans la Banque Internationale du Cameroun pour l’Épargne et le Crédit (BICEC), 3ème acteur bancaire du pays ;

-à Madagascar : 71 % dans la Banque Malgache de l’Océan Indien (BMOI), 4ème acteur bancaire ;

-en République du Congo : 100 % dans la Banque Commerciale Internationale (BCI), 4ème acteur bancaire ;

-en Tunisie : 60 % dans la Banque Tuniso-Koweitienne (BTK)

Selon un communiqué de BCP, les quatre banques réunies comptent 1.886 collaborateurs, 117 agences et centres d’affaires, et ont réalisé à fin 2017 un PNB agrégé d’environ 2 milliards de dirhams.

Le montant de l’offre n’a pas été rendu public.

Cette offre « s’inscrit dans la continuité de la vision stratégique définie pour l’International qui vise à construire le premier groupe bancaire du continent, solidaire et à fort ancrage local. Elle permettrait aux banques concernées de s’adosser à un partenaire financier et industriel disposant d’une solide expérience dans le domaine bancaire, et en mesure de développer davantage leur activité́, » lit-on dans le communiqué. 

Ce projet sera soumis aux Instances représentatives du Personnel du groupe BPCE en France, et sa finalisation conditionnée par l’obtention des autorisations réglementaires usuelles au Maroc et dans les différents pays de présence des banques concernées, ajoute le communiqué.

L’inertie de l’élan de Benchaaboun

Le début des négociations a été marqué par la signature d’accords le 25 septembre au siège du groupe BPCE à Paris. Les accords ont été signés par Kamal Mokdad, directeur général du groupe BCP en charge de l’international, et par Laurent Mignon et Jean-Pierre Levayer respectivement président du directoire du groupe BPCE et directeur général de BPCE International, « en présence de Mohamed Benchaaboun », précise le document.

Sa qualité n’est pas précisée dans le communiqué. Nommé ministre de l’Économie et des Finances le 20 août sous les couleurs du RNI en remplacement de Mohamed Boussaid limogé un mois plus tôt, Mohamed Benchaaboun a été désigné en 2008 PDG du groupe BCP par le roi Mohammed VI. Depuis qu’il a pris ses fonctions de ministre, son successeur à la tête de la banque n’a pas encore été nommé. Mohamed Benchaaboun n’a pas non plus fait état d’une éventuel démission de ses fonctions. L’organigramme présenté sur le site internet du groupe Banque populaire le présente toujours comme PDG du groupe.

En 2016, Mohammed Bechaaboun avait lancé le plan Élan 2020, avec comme objectif principal de doubler le produit net bancaire (PNB) de BCP pour passer de 15 à 30 milliards de dirhams, avec entre 25 et 30 % réalisés par les filiales africaines. En avril, il déclarait à TelQuel : « Notre objectif, c’est d’être présent à terme dans vingt pays. » BCP a récemment acquis la Banque des Mascareignes (Ile Maurice), élargissant la couverture géographique de BCP à 17 pays en Afrique.

à lire aussi

article suivant

Audience ajournée au 25 novembre pour le rappeur Gnawi

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.