"Contre-productif", le projet de loi pour la santé mentale "repris entièrement"

"Contre-productif", le projet de loi pour la santé mentale "repris entièrement"

Le projet de loi 71-13 relatif à "la lutte contre les troubles mentaux et à la protection des droits des personnes atteintes de ces troubles" a été retiré en silence du circuit législatif par le ministre de la Santé. Un nouveau texte est en cours d'élaboration par un groupe de six psychiatres.

Par

porte coupe feu ouverte sur un couloir flou
DR

Tout laisse à présager que la loi 17-13 n’a certainement pas été rédigée par un professionnel de la psychiatrie ». Par ces mots le professeur et psychiatre Jallal Toufiq, comme les nombreux professionnels qui ont protesté contre l’adoption du projet de loi 71-13 sur la santé mentale lors d’un Conseil du gouvernement de juin 2015, fait part de son désaccord envers ce texte. Cette discordance, qui émane depuis plus d’un an des praticiens en psychiatrie, a débouché cet été sur le retrait de ladite loi du parcours législatif et sur l’élaboration d’un nouveau texte.

Prise en juillet dernier par le ministre de la Santé, Anas Doukkali, la décision de retirer le projet de loi n’a jusqu’alors pas fait grand bruit. Pourtant, le nouveau projet de loi va être présenté « dans quelques semaines au ministre de la Santé », nous assure Jallal Toufiq, qui fait partie des six psychiatres qui planchent actuellement sur le futur texte relatif aux troubles mentaux. Après sa présentation au département de Doukkali, une « consultation plus élargie incluant d’autres partenaires pour l’élaboration du projet sera organisée », nous informe le docteur.

...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Nasser Zefzafi et cinq autres détenus rifains souhaitent être déchus de la nationalité marocaine

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.