Ce qu’il faut retenir de la participation marocaine au Forum Chine-Afrique – Telquel.ma

Ce qu'il faut retenir de la participation marocaine au Forum Chine-Afrique

Mohammed VI invite Xi Jinping au Maroc, renforcement du partenariat avec Huawei et BMCE se positionne pour accompagner les investissements chinois en Afrique. Le bilan de la participation de la délégation marocaine emmenée par El Othmani au FOCAC de Pékin.

Par

AFP

Le Chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani a rencontré le 5 septembre le président chinois Xi Jinping à l’issue du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) qui s’est tenu à Pékin les 3 et 4 septembre en présence d’une dizaine de chefs d’Etats africain. Outre le Chef du gouvernement, le Maroc était représenté à ce forum au cours duquel la Chine a promis 60 milliards de dollars pour le développement économique du continent africain, par le ministre délégué chargé de la coopération africaine Mohcine Jazouli, ainsi que du secrétaire d’Etat chargé de l’Investissement et Othman El Ferdaous.

Lors de leur rencontre, Saad Eddine El Othmani a remis un message écrit du roi Mohammed VI au président chinois. « Le message royal, qui réitère l’engagement du Royaume du Maroc à développer la coopération stratégique avec la République populaire de Chine, comprend une invitation du Souverain au président chinois à visiter le Maroc », a indiqué le chef du gouvernement dans une déclaration à la presse, relayée par l’agence MAP.

Le président chinois a réitéré l’engagement de son pays à soutenir la question de l’intégrité territoriale du Maroc et à préserver ses « relations distinguées avec le Royaume », tout en insistant sur la nécessité de multiplier d’efforts en vue de promouvoir davantage ces relations, précise la même source.

La Chine est un membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU et, de ce fait, joue un rôle clé dans le dossier du Sahara. A noter également que Pékin, tout comme Moscou et Addis-Abeba, s’est abstenu de voter la résolution prorogeant le mandat de la Mission des Nations Unies au Sahara (MINURSO) au mois d’avril dernier. Aussi, la Chine ne fait pas partie du Groupe des amis du Sahara chargé de la rédaction du texte.

Cette rencontre a été l’occasion de souligner l’engagement de la République populaire de Chine à soutenir la question de l’unité nationale et l’intégrité territoriale du Royaume « aussi bien dans le cadre des relations bilatérales qu’au niveau international », a-t-il dit, notant que Xi Jinping s’est félicité, à cette occasion, de la position du Maroc soutenant l’unité nationale de son pays.

Alors que le Maroc s’est joint à l’initiative de la Route de la soie chinoise en novembre dernier Xi Jinping a affirmé que l’Empire du Milieu considère le Maroc comme un « partenaire important » dans le cadre de ce projet.

Huawei à Tanger Med

Saad Eddine El Othmani s’est également entretenu avec des chefs d’entreprises chinois, et notamment le vice-président de l’entreprise chinoise Huawei, Peng Zhongyang. A cette occasion, le géant chinois de l’high-tech a annoncé son intention de mettre en place « un centre logistique régional au port de Tanger Med » pour permettre à l’entreprise de couvrir les pays voisins du Maroc, annonce un communiqué de Huawei.

L’entreprise spécialisée dans le domaine des télécommunications collabore avec les trois opérateurs téléphoniques présents au Maroc. Exemple le plus récent de cette collaboration : le lancement par l’opérateur Inwi de la 4,5G, une norme de téléphonie mobile qui permet d’atteindre une vitesse de téléchargement de 1 gigabit par seconde.

L’opérateur téléphonique marocain s’est appuyé sur l’entreprise chinoise, qui est « l’un de ses partenaires technologiques », pour « la mise en place de la technique de multiplexage massive MIMO 4*4 et des fonctionnalités réseau de nouvelle génération ». Cette technique, également utilisée par les opérateurs Orange et Free en France, permet d’améliorer la qualité du signal et le débit de transmission.

En juillet, Huawei s’était associée à l’entreprise marocaine Islahate. Cette collaboration s’est réalisée dans le cadre du lancement de l’entreprise chinoise d’un service de réparation de ses smartphones et tablettes vendues au Maroc.

BMCE accompagnent les Chinois en Afrique

Avant la tenue de sa prochaine édition en 2021 au Sénégal, le FOCAC s’est poursuivi le 6 septembre par un Forum de la Coopération Sino-Africaine dans le secteur privé à Hangzhou. BMCE Bank of Africa y « a signé une convention de partenariat avec China-Africa Business Council visant à faciliter et à accompagner les investisseurs chinois au Maroc et plus largement en Afrique, » rapporte un communiqué de la banque présidé par Othman Benjelloun.

« Ce partenariat qui se veut stratégique et durable entre les deux parties, a également pour objectif de fluidifier et de simplifier les opérations de commerce extérieur entre la Chine et l’Afrique en mettant à disposition des opérateurs chinois l’expertise africaine de BMCE Bank of Africa ainsi que la valeur ajoutée que leur apportera la nouvelle succursale du Groupe à Shanghai» poursuit le document.

Cette convention a été signée du côté marocain par Saïd Adren, directeur général de BMCE Bank of Africa Shanghai et du côté chinois par Wang Guidong, vice-président du China Africa Business Council.

article suivant

Bilan du Plan Maroc Vert : Akhannouch poursuit son roadshow à Skhirat

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.