La RAM s’explique sur une vidéo où un officiel libérien l’accuse de « discrimination » – Telquel.ma

La RAM s’explique sur une vidéo où un officiel libérien l’accuse de « discrimination »

Dans une vidéo relayée sur les réseaux sociaux, un responsable libérien accuse la Royal Air Maroc d’avoir favorisé ses passagers américains, à qui la compagnie aérienne a réservé une chambre d’hôtel, au détriment de ses clients libériens, restés coincés à l’aéroport lors d'une escale. Des accusations rejetées par  un responsable de l’entreprise.

Par

Capture d'écran twitter

Dans une vidéo relayée sur les réseaux sociaux, un responsable libérien accuse la Royal Air Maroc d’avoir favorisé ses passagers américains, à qui la compagnie aérienne a réservé une chambre d’hôtel, au détriment de ses clients libériens, restés coincés à l’aéroport lors d’une escale. Des accusations rejetées par  un responsable de l’entreprise.

« Le ministre libérien Eugene Fahngon engage le dialogue avec des officiels de la RAM au sujet la discrimination ». C’est ainsi qu’est légendée une vidéo publiée sur Twitter ce 19 août et dans laquelle on peut voir un échange entre un passager de la compagnie aérienne et l’un de ses représentants dans ce qui semble être l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

« Si cette plainte arrive devant la justice libérienne, Air Maroc (sic) pourrait se retrouver à payer des dizaine de milliers de dollars au lieu de payer des centaines de dollars pour des chambres d’hôtels. On ne peut pas faire payer le billet 1600 dollars aux [passagers] libériens et les laisser dormir sur le sol alors que les passagers américains, qui ont eux aussi payé 1600 dollars, ont une chambre d’hôtel » affirme celui que l’on présente comme le sous-ministre à l’Information du Liberia dans cet enregistrement face à un officiel de la Royal Air Maroc stoïque.

Contacté par Telquel.ma, un responsable de la RAM affirme que l’enregistrement diffusé ce 19 août est vieux de « deux mois ». « Il se trouve qu’ils se sont retrouvés coincés à l’aéroport de Casablanca car le vol vers le Liberia ne quittait le tarmac que le lendemain » explique notre source.

« Nous avons réservé une chambre d’hôtel pour les passagers disposant d’un visa pour entrer sur le territoire marocain ainsi que des passagers américains, français et sénégalais qui n’ont pas besoin de visa pour pouvoir séjourner au Maroc » précise notre interlocuteur.

Ce dernier indique également que la compagnie aérienne a mené les procédures pour accorder des visas temporaires à ces passagers libériens qui se sont révélées infructueuses en raison du temps nécessaire pour les réaliser. La RAM a  aussi proposé à ces passagers mécontents de loger dans l’hôtel situé à l’intérieur de l’aéroport Mohammed V indique ce responsable de la compagnie aérienne.

«  Concernant la personne que l’on voit dans la vidéo, elle disposait d’un passeport diplomatique, et pouvait donc entrer sur le territoire marocain. Mais elle a refusé, affirmant être solidaire de  ses concitoyens libériens,  » déclare la même source  » Il ne saurait être question de discrimination envers les clients de la RAM. Les passagers ayant une escale longue de plus de douze heures ont le droit à une chambre d’hôtel, qu’importe leur nationalité » assure notre interlocuteur.

article suivant

Machbous humain : une Marocaine arrêtée aux Emirats pour avoir cuisiné les restes de son petit-ami

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.