Crise à la RAM: Addou réhabilite les pilotes – Telquel.ma

Crise à la RAM : Addou réhabilite les pilotes

«Les dernières semaines ont été éprouvantes pour nous tous», reconnait le PDG de la Royal Air Maroc (RAM), dans une lettre adressée le 15 août à l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL).

Par

Le PDG de la RAM, Abdelhamid Addou Crédit: DR

Au lendemain de l’annonce de la signature d’un accord entre la Royal Air Maroc (RAM) et l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL) après un mois de tensions sociales, le PDG de la compagnie nationale Abdelhamid Addou a adressé une lettre le 15 août aux commandants de bord et officiers pilotes, publiée par LeDesk.ma, dans laquelle il écrit : « mon souhait est de voir Royal Air Maroc propulsée au rang et à la place qu’elle mérite, celle des compagnies les plus performantes. Ensemble, cet objectif est désormais à notre portée ».

Dans une précédente lettre datée du 17 juillet, le PDG de la RAM disait au contraire renoncer à sa stratégie de doublement de la flotte en raison du « refus » des pilotes « de tout compromis ».

« La grève qui s’annonce à compter du 18 juillet sera dévastatrice (…). Elle clôturera définitivement notre projet commun de plan de développement et nous condamnera au mieux à une stagnation similaire à celle que nous vivons depuis 20 ans (…). Les commandes d’avions prévues seront annulées car nous ne disposons pas des moyens financiers pour les acquérir », déclarait Abdelhamid Addou en juillet.

À partir du 18 juillet, les pilotes avaient entamé ce qu’ils appellent, non pas une « grève » comme leur PDG, mais des « actions industrielles » qui « en cas de bras de fer syndical, servent à durcir leurs conditions d’appréciation des vols, afin de faire plier la compagnie », nous expliquait une source proche du dossier.

Des centaines de vols de la Royal Air Maroc ont été annulés cet été, impactant des milliers de voyageurs et écornant l’image de la compagnie.

Tout ceci est désormais du passé, à en croire la lettre d’Abdelhamid Addou du 15 août. « Les discussions avec le bureau de l’AMPL ont permis d’aboutir à la finalisation d’un accord social que nous pouvons qualifier d’historique à bien des égards », écrit le PDG.

« Les dernières semaines ont été éprouvantes pour nous tous, cela devrait néanmoins renforcer notre détermination à tous […] à inscrire notre Compagnie dans une trajectoire de développement pérenne », poursuit-il.

« En dépit des récents évènements regrettables ayant pu offenser, la Compagnie reconnait le rôle et la contribution déterminants de ses pilotes à son essor et salue leur haut niveau de maturité, leur rigueur et leur sens du devoir qui constituent des atouts pour Royal Air Maroc », reconnait encore Abdelhamid Addou.

Pour la journée du 15 août, six vols étaient encore annoncés annulés sur le site de la RAM. Selon Le360.ma, « les annulations et les retards devraient en principe disparaître du tableau quotidien des vols de la compagnie nationale à compter de la journée du jeudi 16 août ».

article suivant

Hausse des frais de scolarités en France : les explications de l'ambassade

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.