Administratifs et sécuritaires réunis pour l’application du discours royal

Lors d’une réunion, organisée par le ministère de l’Intérieur, des membres de l’administration et des responsables sécuritaires ont évoqué l’application des directives royales relatives aux Centres régionaux d’investissement, la déconcentration administrative et la promotion de l’investissement.

Par

Le 1er août, le ministère de l’Intérieur a organisé à Tétouan une réunion avec les walis des régions ainsi qu’avec les gouverneurs des provinces et des préfectures d’arrondissements du Royaume. Une rencontre qui a fait suite aux célébrations de la Fête du trône. Étaient également présents de hauts responsables sécuritaires, comme le général de corps d’armée commandant de la gendarmerie royale, Mohamed Haramou, le directeur de la DGSN et de la DGST, Abdellatif Hammouchi, ou encore le directeur général des études et documentations (DGED), Yassine Mansouri.

Le but de ce rassemblement : examiner les « moyens et les mécanismes permettant de mettre en application les directives royales et de mener à bien les trois chantiers majeurs cités par le Souverain ». Ainsi, l’activation de la réforme des Centres régionaux d’investissement (CRI), la déconcentration administrative et la mise en place d’un arsenal juridique pour promouvoir l’investissement ont été au centre des discussions.

Le lancement de la troisième phase de l’Initiative de développement humain, dont les programmes doivent être recentrés « sur le développement du capital humain, la promotion de la condition des générations montantes, l’appui aux catégories en situation difficile », a également été discuté à Tétouan.Enfin, les mesures visant à renforcer la contribution du ministère de l’Intérieur au chantier du Registre social unique (RSU) ont été évoquées.

Avec MAP

article suivant

Migration, plan économique... Le partenariat Maroc-UE au coeur d'une rencontre à Rabat