900 mégawatts d'éolien pour la blockchain à Dakhla : les détails du mégadeal américain

Le fonds d'investissements Brookstone Partners va financer une ferme éolienne de 900 mégawatts pour alimenter un data center. Un mégaprojet mené par le leader américain du cloud computing Soluna. Détails de l'investissement.

Par

John Belizaire, CEO de Soluna

Le 27 juillet, l’entreprise new-yorkaise Soluna Technologies Ltd a annoncé son ambition de faire sortir de terre à Dakhla un grand datacenter fonctionnant à l’énergie renouvelable fournie par un parc éolien de 900 mégawatts. Ce projet servira à alimenter le réseau international de la blockchain. La délégation américaine était en visite au Maroc cette semaine et y a rencontré le ministère de l’Industrie, celui des Finances, ainsi que le wali de Dakhla. La ferme éolienne sera située à proximité immédiate du data center et servira exclusivement à alimenter en électricité cette infrastructure très énergivore. Il s’agit d’un projet d’énergie renouvelable hors réseau ONEE qui fonctionnera en autoproduction. Celui-ci abritera des serveurs disposant d’une capacité de calcul en continu, qui sera louée et utilisée à l’étranger pour crypter et sceller des transactions de toute nature via la blockchain.

Début des travaux en 2019

Selon une source proche de Soluna,…

article suivant

Maroc-Ethiopie: Le mégaprojet d'usine d'engrais à 3,7 milliards de dollars officiellement scellé