Amour totalitaire

Parution. Dans un cinglant premier roman, l’Américain Gabriel Tallent raconte le combat d’une adolescente pour s’émanciper de son père abusif.

Par

Elle s’appelle Julia mais déteste ce nom qui lui rappelle sa mère, morte. Son père, Martin, avec qui elle vit dans une cabane à Mendocino, dans le nord de la Californie, l’appelle Croquette. Elle, elle préfère qu’on l’appelle Turtle.

My Absolute Darling
Gabriel Tallent, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Laura Derajinski,
éd. Gallmeister, 
464 p.Crédit: DR
Et comme l’animal, cette adolescente de quatorze ans cultive le repli sur cette part d’elle-même qu’elle souhaite préserver hors de portée de tous. Surtout de son père. Car Martin dispose. Convaincu de l’imminence d’une catastrophe écologique, il utilise ses convictions survivalistes pour discréditer l’enseignement que propose le collège, pour imposer à sa fille un entraînement militaire, la couper de tous. Et la maintenir sous sa coupe exclusive. Jusqu’au jour où Turtle rencontre Jacob, un lycéen cultivé et aventurier.

Prise de conscience

My Absolute Darling est un roman coup de poing, où on suffoque d’angoisse à chaque page….

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés

Rejoignez la communauté TelQuel
Vous devez être enregistré pour commenter. Si vous avez un compte, identifiez-vous

Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour le créer