Deux morts dans une mine de plomb

Deux personnes, âgées d’environ 33 et 42 ans, sont mortes dimanche suite à l’effondrement partiel d’une galerie traditionnelle de plomb dans la commune de Sidi Boubker, province de Jerada, ont indiqué les autorités locales, soulignant que les corps des victimes ont été extraits de l’intérieur de la galerie par un groupe de leurs compagnons.

Par

A Moroccan man stand next to an abandoned coal mine in the northeastern city of Jerada, 60 kilometres southwest of Oujda in the Oriental region, on December 26, 2017. They call them "the mines of death". In the neglected northern Moroccan mining city of Jerada, hundreds of people risk their lives every day to scrape a meagre living from perilous abandoned coal pits. Last week, two brothers died in a tunnel accident, 85 metres (90 yards) below ground. Abderrazak Daioui, who was with them, narrowly escaped. / AFP PHOTO / FADEL SENNA
AFP

Aussitôt informés de cet incident, les autorités locales, les services de sûreté, ainsi que les éléments de la protection civile se sont rendus sur place, ajoutent les mêmes sources, précisant qu’une des victimes, qui était toujours en vie, a été évacuée d’urgence au centre hospitalier universitaire d’Oujda, où elle a été placée à l’unité des soins intensifs, avant de rendre l’âme à cause des graves blessures.

(Avec MAP)

à lire aussi

article suivant

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc