Pesticides dans le thé : les associations de consommateurs comptent saisir le procureur du roi

Crédit : TelQuel

La Fédération nationale des associations de consommateurs a pour intention de saisir le procureur du roi pour exiger des clarifications  quant à la présence de pesticides dans le thé.

Le 23 février, TelQuel publiait une enquête inédite sur les pesticides présents dans le thé que les Marocains consomment en moyenne à hauteur de 1,8 kilogramme par an. Sous contrôle d’huissier, 11 marques marocaines ont été analysées par un laboratoire européen indépendant. Des résidus de 29 pesticides différents ont été détectés dans l’ensemble des échantillons fournis, avec en moyenne 20 pesticides par échantillon.

Alors que l’Office national de sécurité sanitaire alimentaire (ONSSA) démentait, il y a un mois, l’existence d’un cocktail de pesticides, la Fédération nationale des associations du consommateur (FNAC) a fait part, dans le sillage de l’enquête publiée par TelQuel, de son intention de saisir le procureur du roi.

« Nous faisons confiance aux organes qui contrôlent le marché dans notre pays […], mais maintenant que nous avons des informations qui sont contradictoires, on doit chercher la vérité« , nous déclare Ouadi Madih, secrétaire général de la FNAC.

« Le consommateur ne peut pas rester inerte. Il consomme des produits qu’il paie et qui doivent normalement être sécurisés« , ajoute le responsable associatif. Si la procédure aboutit, ce sera la première plainte déposée par la FNAC depuis sa création en 1993.

article suivant

Quand le Maroc battait le Portugal (3-1) en 1986...

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.