Mohamed Ould Abdelaziz : "Nos relations avec Rabat ont connu une certaine léthargie, mais elles s’améliorent"

Jeune Afrique publie le 25 février une interview du président mauritanien Mohammed Ould Abdelaziz qui évoque le voisinage avec le Maroc, et le dossier du Sahara.

Par

Mohamed Ould Abdelaziz a été réélu à plus de 80 % des voix en 2014 - Crédit : AFP

L’édition marocaine de l’hebdomadaire Jeune Afrique (JA), en kiosque depuis ce dimanche, consacre sa Une à une interview du président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz. Entre politique interne, succession en 2019 et CEDEAO, le président de 61 ans répond aussi aux questions de JA sur des affaires concernant son voisin du nord.

Mohamed Ould Abdelaziz déclare ainsi qu’un échange de visite avec le roi Mohammed VI « n’est pas programmé, mais n’est pas exclu« . « Nos relations avec Rabat ont connu une certaine léthargie, il y a eu des hauts et des bas. Mais elles s’améliorent et notre objectif est de les renforcer davantage, » ajoute le président.

Plusieurs mois après sa nomination, la Mauritanie avait finalement accepté, en octobre 2017 selon Jeune Afrique, d’accréditer Hamid Chabar, ambassadeur du Maroc à Nouakchott. En décembre, le voisin du sud nommait à son tour un ambassadeur à Rabat, poste vacant depuis 2012.

Lire aussi : Querelle de voisinage entre le Maroc et la Mauritanie

Sur le dossier du Sahara, Ould Abdelaziz déclare : « C’est un véritable casse-tête, on tourne en rond !« . Sa solution ? « Il faudrait qu’il y ait beaucoup de sacrifices de part et d’autre et, surtout, qu’il y ait une volonté politique de régler ce problème en dépassant les rivalités entre États au nom d’une vision globale du Maghreb« .

Sur l’Union du Maghreb arabe, le président mauritanien affirme : « Si nous ne la créons pas nous-mêmes, nous aurons raté une grande partie de notre mission. Mais je suis sûr que les générations futures le feront« .

article suivant

Interdit de colloque, les explications de Nourredine Ayouch

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.