BMCE et Saham fusionnent leurs organismes de crédit Salafin et Taslif

Othman Benjelloun et Moulay Hafid Elalamy poursuivent leur rapprochement industriel en fusionnant leurs sociétés respectives de crédit à la consommation, comme le prévoit un protocole d’accord signé ce vendredi.

Par

Moulay Hafid Elalamy et Othman Benjelloun Crédit : Yassine Toumi / TelQuel

Othman Benjelloun, président du groupe BMCE, et Moulay Hafid Elalamy, président de Saham, ont signé le 26 janvier un protocole d’accord pour le « rapprochement stratégique » de leurs sociétés de crédit à la consommation, respectivement Salafin et Taslif.

Après approbation en assemblée générale (au deuxième semestre 2018), obtention de l’agrément de Bank Al Maghrib et du visa de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC), ce rapprochement devrait conduire à la fusion-absorption de Talsif par Salafin qui s’accompagnera d’une augmentation de capital de Salafin réservée aux actionnaires de Taslif. Une parité d’échange de 1 action Salafin pour 39 actions Taslif est fixée par l’accord.

Pour BMCE, cette fusion a pour but « renforcer le positionnement stratégique de Salafin sur le marché du crédit à la consommation en hissant ladite filiale à la 3e position du marché en termes de produit net bancaire« , indique un communiqué conjoint.

Saham entend pour sa part « s’appuyer sur l’expertise de l’équipe Salafin […], tout en restant actionnaire minoritaire, mais actif dans l’un des principaux acteurs du crédit à la consommation au Maroc« , poursuit la même source.

Pour les deux sociétés, il s’agit de développer de nouvelles activités, « notamment le Fee Business avec Saham Assurance en tant qu’actionnaire actif, ainsi que l’ouverture du réseau de vente de Saham Assurance aux produits de l’ensemble fusionné. »

En juin 2015, Othman Benjelloun et Moulay Hafid Elalamy avaient déjà signé un partenariat pour investir ensemble le secteur de la bancassurance en Afrique. C’est seulement un an et demi plus tard, en octobre 2016, que ce partenariat se concrétisait par la création d’une structure commune, Africa Co-developpment.

article suivant

Patricia Buisson, spécialiste de la "politique de prix", en renfort chez Total Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.