Tiznit : 2 ans de prison pour un fonctionnaire qui a détourné l'argent des Habous

Le tribunal de Tiznit a rendu son verdict dans une affaire impliquant un fonctionnaire des Habous, accusé de détourner des fonds depuis 2010. L’homme a écopé de deux ans de prison ferme.

Ce fonctionnaire, qui était affecté à la délégation provinciale des Affaires islamiques de Tiznit, avait été déféré le 18 décembre devant le tribunal de première instance de la ville, suite à une plainte du ministère des Habous et des Affaires islamiques déposée cinq jours plus tôt pour « abus de confiance », « falsification de données » et « détournement de fonds ». Le jugement du tribunal a été rendu lundi 8 janvier. L’accusé devra restituer 100.000 dirhams au ministère, et purger une peine de 2 ans de prison.

Ces poursuites avaient été engagées suite au rapport d’une commission d’enquête révélant un détournement de fonds du budget consacré à la gestion des préposés religieux. Ce fonctionnaire prélevait des sommes variant entre 300 et 3.500 dirhams, censées être affectées à des préposés religieux, afin de rembourser ses dettes, et ce depuis 2010. Il est également coupable d’avoir versé des salaires à des imams « fantômes » qui ne travaillaient plus pour le ministère, et dont les indemnités ont été détournées par le condamné.

Lire aussi :  Tiznit : un employé du ministère des Habous poursuivi pour détournement de fonds

Saïd Ahmane/ Editing : Manar Joualy

article suivant

Pour la première fois en une décennie, le coût du risque baisse pour les banques marocaines

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.