Tiznit: un employé du ministère des Habous poursuivi pour détournement de fonds

Un responsable de la délégation provinciale des affaires islamiques à Tiznit a été présenté devant la justice le 18 décembre pour "abus de confiance", "falsifications de données", et "détournement de fonds".

Par

Le Ministère des Habous et des Affaires islamiques a déposé une plainte le 13 décembre dernier contre un de ses fonctionnaires, responsable de l’observation des mosquées (conformément à la structure organisationnelle et administrative de la délégation).

Ce responsable, affecté à la délégation provinciale des Affaires islamiques de Tiznit, a été déféré le 18 décembre devant le tribunal de première instance de la ville. Il est poursuivi pour « abus de confiance », « falsification de données » et « détournement de fonds », selon nos confrères de Telquel Arabi.

Le concerné a été arrêté à l’issue d’une enquête sur la gestion du budget alloué aux représentants régionaux du ministère des Habous.

Selon les premiers éléments de l’enquête, depuis 2010, ce fonctionnaire aurait emprunté des sommes variant entre 300 et 3.500 dirhams à des préposés religieux pour rembourser ses dettes. Il remboursait ses emprunts à travers des transferts bancaires et postaux.

Il aurait également transféré sur son propre compte des salaires et des primes ce certains « imams fantômes« . Ces derniers sont en réalité d’anciens fonctionnaires du ministère des Habous.

article suivant

Droits de douane sur le textile : avec la chute de la livre turque, retour à la case départ