La commission d'enquête parlementaire sur les déchets importés démarre son travail le 2 janvier

Présidée par le PAM, la commission formée à la chambre des conseillers pour enquêter sur les déchets importés a six mois pour rendre son rapport.

Par

Centre de tri des déchets. Crédit : DR

La commission d’enquête parlementaire sur les déchets importés, constituée le 27 décembre au niveau de la Chambre des conseillers, démarre ses travaux le mardi 2 janvier 2018. « Nous nous réunirons pour arrêter une méthodologie de travail« , nous déclare Ahmed Touizi (PAM), le président de cette commission. « Nous disposons, selon la loi, de six mois pour remettre notre rapport, mais nous essaierons de boucler notre travail en l’espace de trois ou quatre mois« , poursuit-il.

Lire aussi : Le PAM présidera la commission parlementaire d’enquête sur les déchets importés

La commission d’enquête réalisera un benchmark pour savoir ce qui se fait à l’international. Entourée d’experts, elle promet de ratisser large. « Nous allons convoquer toutes les personnes susceptibles de nous éclairer sur le sujet« , ajoute Ahmed Touizi qui affirme que cette commission « n’est guidée par aucune considération politique« .

L’affaire des déchets importés d’Italie avait défrayé la chronique durant l’été 2016, alors que Hakima El Haité dirigeait le ministère de l’Environnement.

Lire aussi : Déchets importés d’Italie : Une tempête dans un verre d’eau ?

« Il y a des législations qui réglementent l’importation des déchets utilisés comme source d’énergie. Mais il y a aussi le circuit parallèle. Nous allons examiner le sujet sous tous les aspects« , conclut Ahmed Touizi.

Lire aussi : Une commission parlementaire pour enquêter sur les inondations du sud

Selon la loi, une commission d’enquête a le droit de convoquer toute personne susceptible à l’aider dans son travail d’investigation. Si une personne refuse de répondre à sa convocation, la loi autorise le président de la commission à recourir à la police judiciaire pour la faire comparaître.

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.