Une commission parlementaire pour enquêter sur les inondations du sud

Près de 2 mois après les intempéries meurtrières du sud, la Chambre des représentants vient de composer une commission parlementaire spéciale pour enquêter sur les dégâts et destructions.

Par

Crues

Il aura donc fallu presque deux mois après les intempéries destructrices qui se sont abattues sur le sud du Maroc causant la mort de 48 personnes, la Chambre des représentants a créé lundi 26 janvier une commission spéciale pour enquêter sur les pertes matérielles causées par les inondations, sur l’état des infrastructures et sur le comportement des responsables locaux dans ce drame.

La création de cette commission est en discussion depuis le mois de décembre dernier, lorsque, quelques jours après les inondations, le président du groupe parlementaire du PJD en avait lancé l’idée lors d’une session de questions orales. Une fois n’est pas coutume, la proposition avait fait l’unanimité parmi les parlementaires.

« C’est une décision qui a été prise après que les présidents des groupes parlementaires se sont concertés », nous confirme un député de la Chambre des représentants. D’après cette même source, la commission sera composée de 14 parlementaires : 3 députés pour le PJD, 2 députés chacun pour le parti de l’Istiqlal, le groupe socialiste, le RNI, le PAM et un député chacun pour le Mouvement populaire, l’Union constitutionnelle et le groupe du progrès démocratique (PPS). Quant à la présidence de cette commission, rien n’a encore été décidé.

article suivant

Lyautey, le royaliste