Maroc-France: le détail des 22 accords signés lors de la visite d'Edouard Philippe

À l'occasion de la visite du Premier ministre français Edouard Phillipe à Rabat, 22 accords ont été signés entre les deux pays. Ils portent notamment sur l'appui à la régionalisation et le renforcement de la coopération franco-marocaine dans les domaines de l'Industrie, des nouvelles technologies et des énergies renouvelables.

Par

Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni

Le Premier ministre français, Edouard Phillipe a entamé ce mercredi une visite d’un jour au Maroc. Après un dîner officiel, dans la soirée du 15 novembre, le chef du gouvernement français a participé dans la matinée de ce jeudi 16 novembre aux travaux du Forum économique franco-marocain à l’Amphitrite Palace Resort avant de rejoindre le Centre international des conférences de Skhirat pour lancer les travaux de la 13e rencontre de haut niveau entre les deux pays.

Edouard Phillipe s’est ensuite rendu au ministère des Affaires étrangères pour prendre part aux travaux de la haute commission mixte Maroc-France. À l’issue de ces travaux, 22 accords ont été signés entre les deux pays.  En voici les détails.

Lire aussi: Edouard Philippe: « Ma visite confirme notre volonté d’accompagner le Maroc dans ses projets structurants »

Lire aussi: L’Agence française de développement débloque 3,5 milliards de dirhams pour le Maroc

Lire aussi: Le Maroc et la France veulent favoriser l’émergence des PME

Intitulé de l’accord Description
Déclaration d’intention entre le ministre de l’action et des comptes publics de la République française et le ministre de la réforme de l’administration et de la fonction publique du Royaume du Maroc relative à la coopération dans le domaine de la réforme de l’administration et de la fonction publique  

 

En vertu de cet accord, la France accompagnera le Maroc dans un « cycle de réformes visant la modernisation de l’État et l’amélioration des services rendus au public ».

Déclaration d’intention entre le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la République française et le ministre de l’Intérieur du Royaume du Maroc en matière de coopération décentralisée. Cet accord prévoit la promotion des échanges entre les collectivités locales françaises et marocaines. L’objectif pour les deux pays est de contribuer au « développement économique des territoires ainsi qu’à la réussite de la décentralisation dans les deux pays« .
Déclaration d’intention relative à la coopération dans le domaine des infrastructures portuaires et de l’industrie navale (Volets institutionnel et industriel) Cette déclaration a pour objectif d’encourager les échanges entre les deux pays dans le cadre « de négociations internationales » et se matérialisera par  des échanges mutuels « d’expertise, d’expérience  et d’assistance technique« . La coopération dans le domaine des infrastructures portuaires et l’industrie navale doit être encouragée dans ses volets institutionnels et industriels.
Déclaration d’intention relative à la coopération dans le domaine du numérique. Cet accord a pour objectif   » d’accompagner la mise en place de l’Agence du développement du digital et la mise en œuvre de la stratégie marocaine de développement de l’économie numérique ». Cet accompagnement se fera à travers « l’échange d’expertise et de compétences,  un transfert de savoir-faire et de bonnes pratiques, ainsi que la mise en place d’un programme de formation « .
Lettre d’entente relative à l’appui de l’AFD à la politique nationale pour l’emploi. Cet accord prévoit l’octroi d’au moins 50 millions d’euros (près de 550 millions de dirhams) pour soutenir la promotion de l’emploi notamment auprès des populations vulnérables et la déclinaison de cette politique au niveau des régions.
Accord-cadre entre le gouvernement de la République française et le gouvernement du Royaume du Maroc en matière de coopération éducative. Cet accord fixe les priorités de la coopération franco-marocaine dans le domaine de l’enseignement durant les deux prochaines années.  Les deux pays privilégieront notamment « la formation des enseignants, l’enseignement du français et le développement des sections internationales francophones au Maroc, la lutte contre le décrochage, le renforcement des académies, le développement des classes préparatoires et des agrégations ».
Mémorandum d’entente sur l’enseignement de la langue arabe, de l’histoire et de la culture du Maroc dans les établissements français au Maroc Cet accord a pour objectif de développer et d’améliorer l’enseignement de l’arabe dans les écoles françaises au Maroc.
Lettre d’entente relative à l’appui de l’AFD à la promotion de l’accès à l’eau potable des populations du nord du Royaume du Maroc. Cet accord prévoit le financement, à travers un prêt souverain de 100 millions d’euros, d’un projet ayant pour objectif d’assurer la généralisation de l’accès à l’eau potable dans les zones rurales des provinces d’Al Hoceima, Driouch, Nador et Taounate et améliorer la qualité et les performances du service d’eau potable dans les zones urbaines de ces provinces.
Protocole d’accord CDG/AFD sur le renforcement de leur partenariat stratégique au Maroc et à l’international. Ce protocole prévoit le renforcement de la coopération entre les deux entités, notamment en Afrique, et le soutien des transitions énergétique et écologique, de la transition territoriale en appui à la dynamique de la régionalisation avancée, de l’inclusion sociale et de l’attractivité des territoires.[/encadre]
 

Protocole d’accord financier entre la MASEN et l’AFD, portant sur le renforcement du partenariat franco-marocain dans l’énergie solaire

Cet accord prévoit un prêt de 150 millions d’euros dans le but d’assurer le cofinancement de la première phase du futur complexe solaire Noor Midelt. Une convention de subvention de 500.000 euros pour accompagner MASEN dans la mise en œuvre de la stratégie de développement des énergies renouvelables au Maroc  et l’action de l’agence marocaine dans d’autres pays africains.
Convention préalable entre la Fondation nationale des musées du Maroc et le centre Georges Pompidou relative à l’exposition en 2018 au Musée Mohammed VI de Rabat des chefs d’œuvres des collections de Beaubourg sur la Méditerranée. Cette convention officialise l’organisation au Musée Mohammed VI de Rabat d’une exposition sur « la Méditerranée et l’art moderne » issue des collections du Centre George Pompidou dans le courant de l’année 2018.
Accord sur la création du 9e Campus Arts et Métiers au Maroc C’est en tant que société chargée de l’aménagement de la ville nouvelle de Zenata que la CDG a signé cet accord qui prévoit la création d’un sixième grand campus d’école française au Maroc.
 

Lettre d’intention sur la promotion à l’étranger des colocalisations universitaires franco-marocaines et plus généralement de l’enseignement supérieur au Maroc.

Le but de cet accord est de contribuer au rayonnement des universités marocaines en Afrique ainsi que des cursus proposés par les grandes écoles françaises au Maroc.
Accord-cadre entre le gouvernement de la République française et le gouvernement du Royaume du Maroc relatif au développement de la plateforme Maroc Université numérique. Cet  accord prévoit la mise en place au Maroc d’une plateforme de cours en ligne massivement ouverts (MOOCs). 50 cours ont d’ores et déjà été sélectionnés pour figurer sur la plateforme « Maroc Universités Numérique »qui sera la première en Afrique.
Mémorandum d’entente entre BPI France et la Caisse centrale de garantie (CCG)  En vertu de cet accord, la Banque populaire d’investissement française accompagnera la CCG dans le domaine de la régionalisation, l’animation de son réseau ou encore la gestion des risques.
Convention de subvention de 500 000€ à Casablanca Transports, associée à un prêt de 30 M€ (déjà signé)  A travers cette convention, l’Agence française de développement accordant une subvention de 500.000 euros (près de 5,5 millions de dirhams) visant à accompagner un prêt de 30 millions d’euros (près de 330 millions de dirhams) pour financer la ligne 2 du Tramway casablancais.
Conventions de subvention de 400 000€, et convention de prêt de 40M€ à la Société de Transport de Rabat-Salé (STRS)  Cette convention scelle un prêt souverain de 40 millions d’euros pour le financement de l’extension de la ligne 2 du tramway de la capitale. Une subvention de 400.000 euros sera accordée afin d’accompagner la STRS dans ses projets.
Protocole d’accord entre la Fondation nationale des musées du Royaume du Maroc, l’Institut national du patrimoine, le MUCEM, l’Université Mohammed V de Rabat, l’Institut National des Sciences de l’Archéologie et du Patrimoine, et l’Institut français du Maroc, relatif à la formation des conservateurs et restaurateurs du patrimoine.  À travers ce protocole d’accord, la France assurera la formation des conservateurs et des restaurateurs du patrimoine marocain[/encadre]
Déclaration d’intention sur la coopération cinématographique entre le Centre national de cinématographie (CNC) français et le Centre cinématographique marocain (CCM) Cette déclaration prévoit la création d’un fonds de coproduction commun au CNC et au CCM
Feuille de route dans le domaine du tourisme 2017-2020 A travers cette feuille de route la France aidera le Maroc à repositionner son secteur touristique en prenant en compte les nouvelles attentes touristes et les nouveaux comportements d’achat de voyages en ligne.
Déclaration d’intention entre le ministère des Sports français et le ministère marocain de la Jeunesse et des Sports La signature de cette déclaration d’intention signifie que la France et le Maroc échangeront des informations, organisant des stages, des séminaires et des conférences  relatifs à l’organisation d’événements internationaux et l’appui à la participation des femmes dans le sport
[/encadre]
article suivant

Pourquoi le roi veut doter le Maroc d’une réserve stratégique énergétique