Les ambitions internationales de Yan&One, la nouvelle marque de beauté marocaine

Nous avons visité en avant-première les locaux de la nouvelle marque Yan&One: 3.500 m2 entièrement dédiés à la beauté, et ouverts au public dès ce samedi 28 octobre.

Par

Avec le lancement de sa marque Yan&One, Salwa Akhannouch, PDG du groupe Aksal (propriétaire du Morocco Mall), veut initier une « révolution » dans le monde de la beauté, de la cosmétique et du bien-être, dans le but de porter le made in Morocco à un autre niveau. « C’est un rêve que je réalise« , nous confie-t-elle ce mercredi.

salwa el idrissi akhannouch (2)

Le nouveau magasin, Yan&One qui s’étale sur la surface anciennement dédiée aux Galeries Lafayette, intègre le concept de « Smart Beauty », notamment avec des écrans tactiles pour choisir les produits et les mettre en valeur.

Ces produits sont un mix entre terroir et modernité, avec des recettes traditionnelles à l’image de gommage à base d’huile d’argan et d’herbes. Une empreinte riche des rituels transmis de génération en génération, faisant le succès de « la beauté à la marocaine« .  « Cette innovation majeure permet au Groupe Aksal de franchir un nouveau cap, celui de créateur de concepts et de marques« , précise Salwa Akhannouch.

Lire aussi:  Salwa Akhannouch, la Marocaine la plus puissante du monde arabe

Le groupe reste discret sur le budget investi dans son nouveau fleuron, dont la décoration a été confiée aux soins de Chafiq Gasmi, directeur artistique chez Lancôme. Ce dernier explique que c’est en visitant la maison du couple Akhanouch qu’il a eu le déclic. « La maison était chic et simple en même temps, au fur et à mesure de notre avancée, je découvrais la particularité de chacun des espaces et l’harmonie générale de bien-être qui s’en dégageait« .

AIC_4804

Les produits cosmétiques ont été confectionnés « dans les meilleurs laboratoires du monde, notamment en France et en Suisse« , nous explique Sandra Gasmi, directrice cosmétique de la nouvelle marque. Ils sont « tous à base de 99% d’huile d’argan ou d’extraits de figues de barbaries« .

Le « Magasin-Magazine » de la marque Yan&One a été entièrement conçu par Salwa Akhannouch jusqu’au nom. « Nous avions consulté un certain nombre de cabinets spécialisés pour donner à ce concept un nom, mais au final c’est Madame Akhannouch qui a trouvé ce mix entre le chiffre un en berbère et en anglais« , nous confie-t-on au niveau du top management de la marque.

Pour ses débuts, Yan&One n’a pas froid aux yeux, visant la place de « numéro un du beauty store dans le monde« . La marque mise notamment sur le packaging très recherché de ses produits, mais aussi sur une politique de prix compétitive, avec une fourchette très large. Salwa Akhannouch explique que « l’effort a été fait pour permettre aux Marocains d’accéder à l’excellence, sans pour autant se ruiner« . Des espaces sont même dédiés aux hommes, aux adolescents et aux enfants, prenant en considération la spécificité de chaque type de peau.

article suivant

20 septembre : 35 décès et 1.924 nouveaux cas de contaminations, le Maroc franchit la barre des 100.000 cas