La Marocaine Saadia Belmir réélue au Comité contre la torture de l’ONU

La Marocaine Saadia Belmir réélue au Comité contre la torture de l’ONU

La magistrate marocaine a été reconduite pour un quatrième mandat au sein de cette instance chargée d’examiner les rapports des États-parties de la Convention contre la torture.  

Par

La magistrate marocaine Saadia Belmir a été réélue pour un quatrième mandat au Comité des Nations Unies contre la torture ce jeudi 5 octobre. Désignée par 96 voix sur 139, l’experte marocaine a été reconduite pour un mandat de quatre ans au sein de cette instance onusienne chargée d’examiner les rapports des États-parties à la Convention contre la torture. En vigueur depuis 1987, le texte exige des États l’ayant ratifié d’adopter des mesures concrètes visant à lutter contre la torture.

Saadia Belmir est la seule femme arabe et africaine de ce comité composé de dix membres chargés d’émettre des recommandations aux États-parties dans le cadre de la lutte contre la torture.

C’est en novembre 2014 que le Maroc a déposé les instruments de ratification du protocole facultatif de la Convention internationale contre la torture et autres traitements inhumains.

Ancienne présidente de chambre auprès de l’ancienne Cour suprême (aujourd’hui Cour de cassation), Saadia Belmir a également été membre du groupe de réflexion G14 mis en place par le roi Hassan II. Elle a également été membre du Conseil constitutionnel entre 1999 et 2005.

article suivant

L'Artotec, médicament utilisé pour avorter, retiré des pharmacies

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.