Abdelaziz Aftati: "Je ne veux pas d'un quatrième mandat au parlement"

Abdelaziz Aftati : "Je ne veux pas d'un quatrième mandat au parlement"

Proposé au secrétariat général du PJD, avec trois autres militants, pour le scrutin partiel du 2 novembre à Oujda, Abdelaziz Aftati affirme refuser de briguer un mandat parlementaire après en avoir épuisé trois. Il promet toutefois de rester au service de son parti.

Par

Abdelaziz Aftati. Crédit: Rachid Tniouni

C’est sur un ton des plus fermes qu’Abdelaziz Aftati, ancien député PJD d’Oujda, rejette toute ambition de briguer un nouveau mandat au parlement lors du scrutin partiel prévu le 2 novembre prochain à Oujda. Ce jour-là, les électeurs de la capitale de l’Oriental seront appelés à désigner deux députés après l’invalidation de l’élection de Youssef Houar et Abdelkader Hadouri (PAM). « Il faut du sang neuf, céder la place aux jeunes« , nous déclare le concerné.

« Même si la direction du parti le décidait, je dirais non. Baraka, c’est baraka !« , ajoute l’ex-député dont le nom a été proposé par les responsables locaux et régionaux du PJD, avec celui de trois autres militants islamistes, la décision finale devant revenir au secrétariat général.

« Cela dit, je reste au service de mon parti et je prendrai activement part à la campagne électorale », conclut-il.

Fin août, la Cour constitutionnelle a infligé un coup dur au PAM en invalidant l’élection de ses deux députés dans cette circonscription suite à un recours d’Omar Hejira, député et maire Istiqlal d’Oujda.

article suivant

Les "Conversations secrètes" de Michel Denisot déclinées sur 2M

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.