Hirak: le militant Rabie Lablaq hospitalisé après 36 jours de grève de faim

Rabie Lablaq a été transporté à l’hôpital Moulay Youssef de Casablanca suite à la détérioration de son état de santé consécutive à une grève de la faim entamée il y a 36 jours.

Par

Rabie Lablaq, militant du Hirak d’Al Hoceima incarcéré à la prison d’Oukacha à Casablanca a été transporté à l’hôpital Moulay Youssef de Casablanca, indique un communiqué de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) ce mardi 1er aout. Selon Rachid Belaali, coordinateur du comité de défense des détenus du Hirak, le militant serait dans un « état grave » après avoir entamé une grève de la faim il y a 36 jours. D’après la même source, Lablaq est sous la surveillance du médecin du CNDH.

L’information n’a pas été confirmée par l’administration pénitentiaire qui, dans un communiqué publié le 17 juillet, avait nié l’organisation d’une grève de la faim par les détenus du Hirak. Dans cette communication, la direction de la prison de Oukacha affirmait que les détenus prenaient « tous leurs repas d’une manière régulière« .

Lire aussi : L’administration pénitentiaire dément l’existence d’un communiqué signé par les détenus du Hirak

article suivant

Les vols à destination du Maroc suspendus pour deux semaines à partir du 29 novembre