L'administration pénitentiaire dément l'existence d'un communiqué signé par les détenus du Hirak

Le document, largement relayé sur les réseaux sociaux, "n’est qu’un pur mensonge émis par des parties voulant exploiter les conditions de détention desdits pensionnaires pour servir des agendas n’ayant rien à voir avec leurs intérêts", affirme l'administration des prisons.

Par

Un détenu à la prison d'Oukacha (image d'illustration) © Yassine Toumi

Un communiqué attribué aux détenus du Hirak du Rif incarcérés à la prison locale d’Ain Sebaa à Casablanca, relayé sur les réseaux sociaux depuis le 15 juillet, a fait l’objet d’un démenti de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) dans une mise au point publiée le 17 juillet.

Le communiqué attribué aux détenus, daté du 12 juillet annonçait une grève de la faim des militants incarcérés à la prison d’Ain Sebaa. Pour la DGAPR ce communiqué « n’est qu’un pur mensonge émis par des parties voulant exploiter les conditions de détention desdits pensionnaires pour servir des agendas n’ayant rien à voir avec leurs intérêts« .

« D’un point de vue pratique, il n’y a aucune possibilité de produire un communiqué conjoint signé collectivement par les détenus en question« , affirme la DGAPR. « Les mêmes parties ont fait circuler une copie saisie par ordinateur sur les réseaux sociaux et publié des extraits sur différents sites électroniques, au lieu de publier le texte original contenant les signatures des pensionnaires en question« , relève l’institution dirigée par Mohamed Salah Tamek.

La direction de la prison d’Ain Sebaa 1 affirme »qu’aucun cas (de grève de la faim) n’a été signalé » parmi les militants, et qu’ils « prennent tous leurs repas d’une manière régulière ».

(Avec MAP)

article suivant

Interdit de colloque, les explications de Nourredine Ayouch

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.