Nizar Baraka appelle "au changement" dans le journal de l'Istiqlal

Le très probable candidat au poste de secrétaire général de l'Istiqlal avait auparavant choisi un autre média pour exprimer ses vues sur le parti. 

Par

Nizar Baraka, président du Conseil économique, social et environnemental. Crédit : DR
Nizar Baraka. Crédit : Rachid Tniouni

La voie menant au secrétariat général de l’Istiqlal semble grande ouverte pour Nizar Baraka. Alors que l’on dit Hamid Chabat – candidat à sa propre succession – isolé au sein du parti, après son départ brusque d’une réunion du comité exécutif, le président du CESE a publié, le 24 juillet, une tribune dans le journal arabophone du parti, Al Alam.

La publication est actuellement dirigée par Abdellah Bakkali, membre du comité exécutif du parti à la balance et proche de l’actuel secrétaire général du parti. Baraka, dont la candidature au poste de secrétaire général de l’Istiqlal est de plus en plus probable, avait auparavant choisi les colonnes du quotidien Assabah pour exprimer ses positions sur le parti.

Lire aussi : Istiqlal: Hamid Chabat de plus en plus isolé avant le congrès national

Dans sa tribune, il appelle les membres de l’Istiqlal à collaborer pour promouvoir « le changement au sein du parti ». Nizar Baraka exhorte également les militants à contribuer à « la renaissance » des structures, et à renforcer « la pensée istiqlalienne et son référentiel idéologique« .  Le président du CESE invite également les militants de l’Istiqlal à « rester unis« .

Sur sa page Facebook, Adil Benhamza, porte-parole du parti, également de Hamid Chabat, a salué la publication de cette tribune dans l’organe de presse du parti. « Que le frère Bakkali ouvre le journal du parti à un dialogue interne est une chose positive« , a-t-il écrit.

« Le frère Nizar a choisi le journal du parti pour exprimer son point de vue avant la tenue du congrès national, et c’est un bon choix pour entraver toute mauvaise interprétation« , peut-on encore lire.

À l’issue de la dernière réunion du comité exécutif du parti, marquée par le départ précipité de Hamid Chabat, ses membres se sont mis d’accord sur les noms des présidents des congrès provinciaux. Ces derniers participeront aux travaux du congrès national du parti, prévu du 29 septembre au 1er octobre prochain, lors duquel sera désigné le prochain secrétaire général de la formation.

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité