Rabat capitale du football africain en juillet

Rabat abritera le symposium de la Confédération africaine de football, la réunion du bureau exécutif de l'instance, ainsi que son assemblée extraordinaire.

Par

Crédit : Aicpress

La capitale du Maroc a été retenue pour accueillir le symposium de la Confédération africaine du football (CAF) les 18 et 19 juillet prochain. La décision a été prise à l’issue de la réunion du comité exécutif de la CAF à Manama au Bahreïn le 8 mai dernier. Les détails de l’évènement se précisent après la circulaire adressée par l’instance panafricaine à toutes les associations membres le 6 juin dernier.

Cet évènement revêt un enjeu majeur, puisqu’il sera l’occasion de discuter la vision du développement du football africain du président de la CAF Ahmad Ahmad pour la décennie à venir. Les discussions porteront notamment sur les prochaines éditions de la Coupe d’Afrique des nations, les compétitions des clubs, la formation des jeunes footballeurs, et le marketing des droits télévisés.

Les présidents des fédérations de tout le continent, ainsi que les sélectionneurs nationaux, mais aussi les journalistes, joueurs, arbitres et autres acteurs de la discipline sont attendus. Nos confrères de Hespress annoncent pas moins de 400 invités dont le président de la Fifa, Gianni Infantino, Zinedine Zidane, l’entraîneur à succès du Real Madrid, ou encore les chefs d’État Ali Bongo (Gabon) et Alpha Condé (Guinée).

Le symposium sera suivi de deux rendez-vous importants : la réunion du comité exécutif de la CAF et l’assemblée générale extraordinaire, respectivement les 20 et 21 juillet à Rabat. Les deux rencontres seront consacrées à la discussion et la validation des recommandations ressorties du symposium.

La tenue de ces évènements au Maroc survient trois mois après l’élection du président de la Fédération royale marocaine du football (FRMF), Fouzi Lekjaâ, au sein du comité exécutif de la CAF en tant représentant de l’Afrique du Nord. Lors de sa campagne aux allures de tournée diplomatique, Lekjaâ avait conclu une trentaine de partenariats avec des fédérations partenaires à travers le continent. Ces dernières portaient principalement sur le développement du football dans les pays, « parallèlement » à la politique africaine menée par le roi Mohammed VI, selon une source proche du président de la FRMF.

Lire aussi : Le football, nouvelle arme diplomatique du Maroc en Afrique

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.