La militante du Hirak Nawal Benaissa n’a pas été arrêtée par la police

Considérée comme la relève de Nasser Zafzafi, la militante s’est rendue au commissariat d’Al Hoceima sans être arrêtée.

Par

Crédit: Yassine Toumi

Dans une vidéo publiée dans la matinée du 1er juin, la militante du mouvement de contestation d’Al Hoceima avait annoncé son intention de son rendre à la police alors qu’elle faisait l’objet, selon ses dires, d’un mandat d’arrêt. Mais après s’être rendue au commissariat, aucune interaction n’a eu lieu avec la police locale. « Elle est venue devant le commissariat avec son mari. Elle est restée quelques minutes devant, pensant être arrêtée, mais personne n’est venu la chercher. Elle est donc repartie après quelques minutes », témoigne un photographe d’agence de presse internationale ayant assisté à la scène.

Cela fait près de trois jours que Nawal Benaissa mène les manifestations au quartier Sidi Abed d’Al Hoceima.  Comme beaucoup de figures du Hirak, elle  était une parfaite anonyme dans la ville du Rif, où  elle a vu le jour il y a 36 ans. La militante a rejoint le mouvement suite à la mort de Mouhcine Fikri. Elle a pris du grade après avoir dirigé la marche des femmes le 8 mars dernier puis en assistant, il y’a deux mois, à un rassemblement, à Ajdir, à la mémoire de Khattabi.

article suivant

Fin de la surveillance médicale pour les rapatriés de Wuhan