Mohamed Yatim entame des consultations avec le patronat et les syndicats

Le nouveau ministre de l'Emploi accélère la cadence pour faire oublier la brouille du gouvernement Benkirane avec les patrons et les syndicats. Après s'être entretenu avec la présidente de la CGEM, Mohamed Yatim recevra les syndicats au début de la semaine prochaine.

Par

Mohamed Yatim © Yassine Toumi/TELQUEL

Mohamed Yatim, nouveau ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, veut ouvrir une nouvelle page avec les patrons et les syndicats. Ce jeudi 20 avril, il a rencontré Miriem Bensalah Chaqroun, la cheffe du patronat, qui lui a présenté « les propositions de la CGEM pour un environnement social en phase avec les réalités de l’économie marocaine et qui permette à l’entreprise de préserver sa compétitivité et de créer de la valeur ajoutée et des emplois supplémentaires« , rapporte l’agence de presse MAP.

Juste après la nomination du gouvernement El Othmani, la première réaction du patronat a été de publier un communiqué réclamant la réactivation des mécanismes de la plateforme de partenariat avec le gouvernement. « La CGEM, partenaire du gouvernement, se mobilisera comme elle l’a toujours fait, pour travailler aux côtés de l’Exécutif dans le cadre d’un partenariat public-privé responsable et serein« , indiquait ce communiqué daté du 7 avril.

Après la prise de contact avec la CGEM, Mohamed Yatim prévoit, au début de la semaine prochaine, de premières rencontres avec les syndicats les plus représentatifs (CDT, UMT, UGTM, UNTM et FDT) pour relancer le dialogue social qui n’a jamais vraiment fonctionné sous le mandat de Benkirane.

Mohamed Yatim vient lui-même du milieu syndical puisqu’il a été à la tête de l’Union nationale du travail au Maroc (UNMT), centrale syndicale proche du PJD et d’où il a présenté sa démission une fois entré au gouvernement El Othmani.

article suivant

Le pistolet de Harrison Ford dans Star Wars vendu à 550 000 dollars

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.