La présentation du programme du gouvernement reportée

La présentation du programme du gouvernement reportée

La session de printemps du parlement s'ouvre ce vendredi avec d'importants mouvements de troupes en vue au niveau des deux chambres. En revanche, la présentation de la déclaration gouvernementale, durant laquelle est décliné le programme du gouvernement, est reportée à la semaine prochaine.

Par et

hémicycle
Crédit : Yassine Toumi

Initialement prévue ce 14 avril, la déclaration du programme gouvernement face aux deux chambres du parlement a finalement été reportée à la semaine prochaine selon des sources au sein du bureau de la chambre des représentants. Le report de ce grand oral du gouvernement El Othmani n’empêchera pas l’ouverture de la session de printemps pour les deux chambres, qui devraient reprendre de l’activité après pratiquement six mois. Leur seule tâche depuis les les législatives d’octobre a été l’adoption des accords de Lomé pour permettre au Maroc de rejoindre l’Union africaine.

De nombreux mouvements sont prévus au sein de la chambre des représentants, notamment pour remplacer les élus nommés à des postes ministériels. Une situation à laquelle sont confrontés le PJD, le RNI et le MP. Les changements les plus importants concernent le PJD, dont plusieurs parlementaires de premier ordre ont rejoint le gouvernement. Le premier mouvement d’importance concerne bien entendu Saad Eddine El Othmani, qui présidait le groupe parlementaire du PJD. Mohamed Yatim, à la tête de la commission des Affaires étrangères et de la Défense est désormais ministre de l’Emploi.

Trois autres élus du parti de la lampe sont concernés par ces changements : Lahcen Daoudi, qui était premier  vice-président du bureau de la Chambre des représentants, est désormais ministre délégué chargé des Affaires générales. Nezha El Ouafi, également vice-présidente du bureau, est désormais secrétaire d’État au développement durable. De son côté, Najib Boulif, trésorier de ce même bureau et désormais secrétaire d’État au transport. Le secrétariat général  du parti devra désigner leurs successeurs qui seront choisis parmi les membres du groupe parlementaire qui se réuniront le 12 avril.

De même, avec le départ de Rachid Talbi Alami au ministère de la Jeunesse et des sports, le RNI doit désormais nommer un nouveau président de groupe parlementaire. Le bureau politique du parti n’a cependant pas encore décidé du nom remplaçant du ministre. La situation est plus simple pour leurs alliés du MP, dont le président de groupe, Mohamed Laaraj, est désormais ministre de la Communication et de la culture. Mohamed Moubdii, ancien ministre, mais également ancien président du groupe parlementaire du MP, aurait posé sa candidature pour le poste selon nos sources. Celle-ci aurait déjà été traitée et acceptée par la direction du parti.

article suivant

Les députés suggèrent un fonds pour appliquer les jugements contre l’Etat

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.