Ithmar Capital se prépare à accueillir au Maroc un sommet mondial de fonds souverains

Le fonds souverain marocain Ithmar Capital a été mandaté pour la présidence du CROSAPF dont le sommet 2018 sera organisé au Maroc.

Par

Le Fonds souverain marocain Ithmar Capital a réuni à Marrakech le gotha de la communauté financière internationale, dans le cadre de la préparation des prochains sommets du Co-investment Roundtable Of Sovereign And Pension Funds (CROSAPF). L’organisme, qui réunit les fonds souverains majeurs de la planète, est une plateforme visant à faciliter le co-investissement et la collaboration entre les investisseurs institutionnels.

L’objectif de cet événement était de permettre aux acteurs de faire du brainstorming et du networking, entre autres. La rencontre était coorganisée par le fonds souverain marocain et la Korea Investment Corporation, avec la participation de la RDIF (Russie), SOFAZ (République d’Azerbaïdjan), le Fonds gabonais d’investissements stratégiques ou encore de la Nigeria Sovereign Investment Authority (NSIA), entre autres. D’importants opérateurs marocains comme MASEN, les banques marocaines ou encore la région de Marrakech ont été conviés à la réunion de ce cercle fermé, l’occasion de présenter certains de leurs projets qui sont en quête de financement.

Ithmar Capital qui se positionne en VRP pour le Maroc et l’Afrique a donc naturellement focalisé le débat sur les opportunités que présente le continent. Les discussions lors de cet événement ont porté sur « l’attractivité de l’investissement en Afrique en s’inscrivant dans la logique de la coopération Sud-Sud prônée par le Souverain », explique un communiqué du fonds souverain marocain publié le 29 mars. La présence des fonds souverains africains a été l’occasion pour le véhicule financier marocain de faire le point sur le projet de gazoduc Maroc-Nigéria avec son partenaire nigérian, Nigeria Sovereign Investment Authority mais aussi d’en faire la promotion auprès des autres fonds.

L’édition 2017 du sommet du CROSAPF se tiendra à Dubai, tandis que celle de 2018 sera organisée par le jeune fonds souverain marocain. « Le sommet annuel du CROSAPF permettra de rassembler au Maroc les plus grands décideurs au niveau de la finance mondiale. Ce sera ainsi la première fois que ce sommet annuel se tiendra en Afrique, et permettra de mettre le continent au centre des débats de ce sommet », est-il précisé dans le communiqué.

article suivant

4 juillet, 18h: 534 cas en 24 heures, 13 822 au total