Ilyas Elomari confie avoir été proche de Mohcine Fikri

Sur son compte Facebook, Ilyas Elomari s’est laissé aller à quelques confidences. Il y révèle, entre autres, qu’une "relation personnelle" le liait à Mohcine Fikri.

Par

Ilyas El Omari © Yassine Toumi / TELQUEL

Ces dernières semaines, pas une journée ne passe sans qu’Ilyas Elomari ne poste une publication sur son compte Facebook. Le 28 mars, le secrétaire général du PAM raconte sa rencontre avec Mohamed Hassad et se laisse même aller à quelques confidences.

Évoquant la réunion présidée par le ministre de l’Intérieur à Al Hoceima, et à laquelle il a pris part en sa qualité de président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Ilyas Elomari confie avoir « alerté sur la nécessité pour l’État d’annoncer officiellement la fin du Dahir de la militarisation« , en référence à un dahir signé par Mohammed V en 1958, au lendemain des émeutes du Rif, et qui définissait la zone d’Al Hoceima comme une zone militarisée.

Tout en citant un certain nombre de mesures mises en place par ses soins pour participer au développement de sa région, comme la « transformation des locaux de la région à Al Hoceima en centre de formation pour les élus et les fonctionnaires » ou encore « la formation de fonctionnaires chargés de lutter contre l’analphabétisme« , Ilyas Elomari n’a pas caché son malaise par rapport à la situation dans la région.

Il souligne ainsi que « 98 % de ses jeunes souffrent du chômage et subissent une dépression mortelle qui leur a été imposée par la force« . À la fin de son texte, Elomari évoque sa récente rencontre avec la famille de Mohcine Fikri, le vendeur de poisson broyé par le mécanisme d’une benne à ordure en octobre. Sa mort avait suscité et suscite toujours des tensions dans la région d’Al Hoceima. « C’était un moment émouvant, surtout qu’une relation personnelle me liait avec le défunt, tandis qu’un lien  de professeur à élève me liait à son père« , révèle Elomari.

article suivant

Quand le Maroc battait le Portugal (3-1) en 1986...

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.