Issa Hayatou cède sa place au Malgache Ahmad Ahmad à la tête de la CAF

La Confédération africaine de football a procédé au renouvellement des membres de son comité exécutif. Le Malgache Ahmad Ahmad remporte le siège de président.

Par

Ahmad Ahmad élu nouveau président du comité exécutif de la CAF Crédit : AFP

Le verdict est tombé. Après 29 ans, le Camerounais, Issa Hayatou, cède sa place de président du bureau exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) au Malgache Ahmad Ahmad. Ce dernier a été élu avec 34 voix contre 20 pour son Issa Hayatou. Le vote a eu lieu lors de l’assemblée générale ordinaire de la CAF, qui se tient ce jeudi 16 mars à Addis-Abeba.

Ancien joueur puis entraîneur, et ex-ministre de la Pêche dans son pays, Ahmad Ahmad dirigera le comité exécutif de la CAF jusqu’en 2021. Il devient également l’un des vice-présidents de la Fifa.

« C’est une belle victoire », a-t-il affirmé, avant d’ajouter: « Quand vous travaillez dur pendant des mois et des années et que vous réussissez, c’est génial« . Avant les élections, l’homme avait promis « une transparence dans la gestion » de la CAF et la fin des « pratiques obsolètes« . Le 14 mars, Ahmad Ahmad avait déclaré que son premier chantier serait d’introduire un nouveau code éthique pour le football africain. Il avait aussi plaidé pour des contrôles plus rigoureux des dirigeants.

Quelques heures avant la proclamation des résultats, Issa Hayatou déclarait de son côté que « l’avenir du football africain doit se décider par des Africains (…) dans l’intérêt de l’Afrique », invitant « les dirigeants africains à ne jamais dévier de la voie tracée par tous les pionniers de la mouvance panafricaine » dont il a tenu à saluer la mémoire.

Lire aussi : Le football, nouvelle arme diplomatique du Maroc en Afrique

(Avec agences)

article suivant

Réouverture des frontières : pas de recommandation du comité scientifique, selon le ministère de la Santé