Gouvernement : l'UC impute à Benkirane "l’entière responsabilité" du blocage

L'Union constitutionnelle charge à son tour Abdelilah Benkirane. Le parti au cheval l'accuse d'être le seul responsable de l'échec de la formation d'un gouvernement après cinq mois.

Par

Mohammed Sajid © Yassine Toumi / TELQUEL

Après Aziz Akhannouch et Driss Lachguar, c’est au tour de l’Union constitutionnelle de tirer à boulets rouges sur Abdelilah Benkirane. Le parti de Mohamed Sajid impute au chef du gouvernement désigné l’entière responsabilité de l’échec de la formation d’un nouvel exécutif. L’UC dénonce notamment « la manière avec laquelle le chef de l’exécutif aborde cette charge constitutionnelle« .

Lire aussi : Lachgar : « Il est temps de dire à Benkirane ça suffit ! »

Lire aussi : Gouvernement : « Il n’y a plus de négociations »

« Ce qui préoccupe le plus, c’est que le chef du gouvernement désigné n’a pas donné d’indice sur sa volonté à dénouer la situation pour former une majorité gouvernementale« , écrit le parti au cheval dans un communiqué relayé le 9 mars par l’agence MAP.

« Le Maroc (…) ne peut supporter le coût de cette série d’échecs politiques susceptibles de perdurer« , avertit la formation de Mohammed Sajid, qui craint des « répercussions (…) sur l’économie nationale, le blocage des investissements et la faiblesse du rendement des entreprises« .

Attaqué par ses partenaires de négociation, Abdelilah Benkirane observe pour l’heure le silence. Son entourage avait regretté dans une déclaration à Telquel.ma le blocage des négociations.

article suivant

Une proposition de loi du PPS pour améliorer la situation des diplômés chômeurs en 2019

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.