Parlement: le PAM demande la convocation de Driss El Yazami et d'Omar Azziman

Le parti au tracteur souhaite obtenir des "clarifications" sur la non-application des recommandations de l’Instance équité et réconciliation (IER), et des "éclaircissements" sur la gratuité de l’enseignement public.

Par

Crédit : Tniouni

Le groupe parlementaire du Parti authenticité et modernité (PAM) à la Chambre des représentants, présidé par Abdellatif Ouahbi, a saisi le président de la commission justice, législation et droits de l’Homme, le député PAM Adil Bitar, afin de convoquer une réunion en présence du président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Driss El Yazami. Dans un document datant du 22 février, et dont Telquel.ma a obtenu copie, le groupe parlementaire du parti du tracteur réclame des « clarifications » et un « avis consultatif » à propos de la non-application des recommandations émises par l’Instance équité et réconciliation (IER) dans son rapport final. La formation d’Ilyas El Omari souhaite également connaitre les raisons ayant pu empêcher d’élucider les cas de disparitions forcées.

Le PAM a également saisi le président de la Commission enseignement, culture et communication, Mohamed Mellal (USFP) pour convoquer une réunion en présence du président du Conseil supérieur de l’éducation (CSEFR), Omar Azziman. Dans un document datant du 23 février, que Telquel.ma a également pu consulter, le groupe parlementaire du PAM réclame des « éclaircissements concernant l’instauration de frais d’inscription dans l’enseignement public« .

Lors d’une intervention dans le cadre de l’émission Confidences de presse diffusée sur la chaîne 2M en décembre dernier, Omar Azziman avait rappelé que le CSEFR a seulement recommandé de diversifier les sources de financement de l’école publique à partir du lycée dans le cadre de la vision stratégique 2015-2030.

Contacté par Telquel.ma, le porte-parole du PAM Khalid Adennoun a indiqué que les dates des deux réunions n’avaient pas encore été fixées.

article suivant

Expo 2020 Dubaï : le Maroc annonce les grandes lignes de sa programmation