L'ONU "salue" le retrait marocain de Guergarat

Le porte-parole du secrétaire général des Nations unies confirme le 27 février le retrait effectif d' "éléments armés" marocains à Guergarat, constaté par la Minurso.

Par

Mur de sable - Sahara marocain

Au cours d’un point presse tenu le 27 février au siège de l’ONU à New York, Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général des Nations unies, a rappelé les « inquiétudes » d’Antonio Guterres au sujet de « l’accroissement des tensions [entre le Maroc et le Polisario, NDLR] dans les environs de Guergarat dans la zone tampon au sud du Sahara occidental« , en référence à un communiqué du secrétaire général publié le 25 février.

Lire aussi : Le roi interpelle le secrétaire général de l’ONU sur « la situation grave » à Guergarate

Antonio Guterres appelle également « les deux parties à faire preuve du maximum de retenue et à prendre toutes les mesures pour éviter l’escalade des tensions, que ce soit au travers d’actions des militaires et des civils« , et réitère que « le trafic commercial habituel ne doit pas être obstrué« .

Lire aussi : Le Maroc se retire de la zone de Guergarat

Stéphane Dujarric rapporte également que les observateurs de la Minurso confirment le retrait des « éléments armés marocains« , ce que le secrétaire général « salue ». Le Maroc a annoncé son retrait de la zone de Guergarat le 26 février. Le porte-parole de Guterres affirme également que « les Nations unies continuent de communiquer avec les deux parties pour assurer la désescalade dans la zone et leur adhésion complète à l’esprit et à la lettre de leurs obligations dans le cadre de l’accord de cessez-le-feu« .

Lire aussi : À Guergarat, le Maroc joue l’exemplarité face à un Polisario provocateur

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.