El Himma à Benkirane: "Sa Majesté ne veut pas que tu démissionnes"

Après plus de trois mois de négociations sans issue, Abdelilah Benkirane ne menace plus de "rendre les clés". "Sa Majesté ne veut pas que tu démissionnes", aurait confié Fouad Ali El Himma au chef du gouvernement, d'après une source très proche des négociations.

Par

Crédit: DR

Après plus de trois mois de négociations sans issue, Abdelilah Benkirane ne menace plus de « rendre les clés ». « Sa Majesté ne veut pas que tu démissionnes », aurait confié Fouad Ali El Himma au chef du gouvernement, d’après une source très proche des négociations.

« Benkirane était sérieux lorsqu’il menaçait de rendre les clés au roi après un mois de blocage. Il comptait d’ailleurs le faire quelques jours plus tard », nous confiait en décembre un proche du chef du gouvernement. Après plus de cent jours d’interminables tractations sans issue, le patron du PJD ne semble plus envisager de jeter l’éponge. « Il attend la reprise des négociations avec le sommet de l’Union africaine« , nous confie une source de l’entourage d’Abdelilah Benkirane.

Le chef du gouvernement est-il optimiste? « Il y a eu quelques signes d’apaisement lors de l’élection de Habib El Malki au perchoir. Il espère que cela va accélérer les négociations », poursuit notre interlocuteur. Mais ce n’est pas l’unique raison. Selon nos informations, il y a une dizaine de jours, Fouad Ali El Himma a transmis au chef du parti de la lampe un message très clair. « Sa Majesté ne veut pas que tu démissionnes », lui a déclaré le conseiller royal. En gros, il n’a qu’à prendre son mal en patience.