Mohand Laenser: "Nous n'avons pas encore discuté des portefeuilles"

Mohand Laenser a rencontré à son tour le chef du gouvernement désigné. Les négociations pour la formation de la prochaine équipe sont en bonne voie, mais la question des portefeuilles ministériels n'a pas encore été soulevée.

Par

Mohand Laenser © Yassine Toumi

Mohand Laenser a rencontré à son tour le chef du gouvernement désigné. Les négociations pour la formation de la prochaine équipe sont en bonne voie, mais la question des portefeuilles ministériels n’a pas encore été soulevée.

« Les négociations sont désormais facilitées », nous déclare Mohand Laenser, secrétaire général du Mouvement populaire (MP), à la sortie d’une réunion qu’il a tenue avec Abdelilah Benkirane à peine une demi-heure après la rencontre de ce dernier avec Aziz Akhannouch, le 4 janvier.

« Il y a un déblocage de la situation », nous assure-t-il, et ce depuis le communiqué publié la veille par le PJD. Dans ce dernier, la formation islamiste accepte de renoncer à intégrer l’Istiqlal au gouvernement.

Lire aussi: Exclusif: Benkirane propose de maintenir la même majorité

Lire aussi: Le PJD se résigne à se séparer de l’Istiqlal

Mohand Laenser nous confirme à son tour que Benkirane a proposé « de reconduire la même coalition gouvernementale » sortante, à savoir celle composée du PJD, du PPS, du RNI et du MP. Laenser précise toutefois qu’il reste des points en suspens, notamment le fait que le RNI ait un « engagement avec l’UC » et le que MP doive pour sa part « soumettre la question à ses instances internes« .

Le chef du parti de l’épi nous assure que la question des portefeuilles ministériels n’a pas été évoquée à ce stade des discussions. Aussi, il nous annonce qu’aucun autre rendez-vous avec Akhannouch n’est programmmé pour l’heure » J’attends son appel ou je vais le contacter moi-même pour en discuter », conclut-il.