Marrakech : les jeunes filles accusées d’homosexualité innocentées

La mobilisation a payé: les deux jeunes filles mineures arrêtées à Marrakech car accusées de s’être embrassées, ont été innocentées par la justice.

Par

Crédit: DR

L’audience a commencé à 10 heures 30 ce matin, les deux adolescentes, arrêtées le 27 octobre pour « homosexualité », ont été innocentées et libérées. « Les jeunes filles sont innocentes », précise l’Union féminine libre, qui suit de près ce dossier.

Ceci n’est pas vraiment une surprise, puisque les avocats ne s’attendaient pas à une sanction. MYoussef Chehbi avait précisé qu’elles « risquent un blâme ou un avertissement mais devraient s’en sortir sans inscription au casier judiciaire » puisque « tout le monde était témoin de l’absurdité de la situation. »

Les deux jeunes filles de 16 et 17 avaient été arrêtées le 27 octobre. La tante d’une d’entre elles les avait surprises en train de s’embrasser et les avait dénoncées. En garde à vue, elle avaient bénéficié, au mois de novembre« d’une mise en liberté provisoire » en attendant le jugement.

Human Rights Watch (HRW) a, pour sa part, réagi au verdict prononcé : « Nous espérons que ce verdict est la fin d’une épreuve que ces jeunes filles n’auraient jamais dû vivre. Ce procès montre une fois de plus que les autorités marocaines devraient abolir l’article 489 qui criminalise les relations homosexuelles » a déclaré Sarah Lea Whitson, directrice exécutive de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord de l’organisation internationale.

article suivant

Un premier suspect arrêté dans l'affaire des viols présumés sur les saisonnières marocaines

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.