Les sabots seront bientôt de l’histoire ancienne à Rabat

Le conseil de la ville de Rabat a signé une convention avec le tribunal administratif de Rabat afin de suspendre l’utilisation des sabots pour immobiliser les voitures.

Par

Sabot posé sur une roue de voiture

Après une longue bataille juridique qui s’est soldée par un jugement d’illégalité contre l’utilisation des sabots à Rabat, le conseil de la ville s’est enfin résolu à appliquer le jugement, au travers d’une convention signée avec le tribunal administratif de Rabat. La société de développement local (SDL) Rabat Parking va cesser l’utilisation des sabots dans les jours à venir, nous apprend Omar El Hyani, élu local de la FGD (Fédération de la gauche démocratique).

Lire aussi : La pose de sabot pour cause de stationnement jugée illégale à Rabat

« Cette décision rentrera en vigueur dans les trente jours qui suivent la signature de la conventions », précise EL Hyani, qui a milité avec les élus de la FGD pour l’application du jugement qui condamne l’utilisation des sabots. Ce jugement a été obtenu en avril 2015 par l’avocat Abderrahmane Benameur, ancien secrétaire général du parti de l’avant-garde démocratique et socialiste (PADS), membre de la FGD. Les élus du parti de gauche espèrent que le jugement et la décision fera tâche dans les autres villes qui utilisent cette pratique.

Contacté à plusieurs reprises par Telquel.ma pour commenter cette information, le maire de la ville de Rabat, Mohamed Seddiki, n’a pas pu être joint.

Lire aussi: Marrakech interdit (aussi) l’utilisation de sabots

 

article suivant

Pass vaccinal obligatoire : pourquoi la communauté scientifique est divisée