Aswat: 19 poursuites pour homosexualité à Casablanca en à peine trois mois

Le collectif marocain de défense des LGBT a profité de l'affaire de deux jeunes adolescentes, poursuivies pour homosexualité, pour dénoncer la poursuite des arrestations à l'encontre de personnes soupçonnées de "perversion homosexuelle".

Par

L’idée de porter plainte n’est pas envisageable : l’homosexualité est passible de 3 ans de prison. Crédit: AFP

Le collectif marocain de défense des LGBT a profité de l’affaire de deux jeunes adolescentes, poursuivies pour homosexualité, pour dénoncer la poursuite des arrestations à l’encontre de personnes soupçonnées de « perversion homosexuelle ».

19 cas de poursuites pour « perversion homosexuelle » ont été enregistrés par le collectif Aswat, et ce durant le seul premier trimestre de l’année 2016, indique un communiqué de cette association de lutte contre la discrimination fondée sur la sexualité et le genre, sans fournir davantage de détails. Ces 19 personnes ont été poursuivies en vertu de l’article 489 du code pénal criminalisant « les actes licencieux ou contre-nature avec un individu du même sexe » rappelle l’ONG, dont les membres mènent discrètement leur action.

Selon le collectif, les personnes poursuivies ont dû signer les procès verbaux rédigés par la police « sans qu’il leur soit permis d’en valider le contenu » et certaines « ont vu leur domicile inspecté sans leur accord ».  Le collectif précise également qu’il y a eu des arrestations de personnes transgenres.

Le 27 octobre, deux filles mineures, âgées de 16 et 17 ans, avaient été arrêtées à Marrakech. Un proche d’une des deux filles les aurait surprises en train de s’embrasser dans une maison du quartier Hay Mohammadi (Daoudiate), avant d’alerter les parents qui ont appelé la police. Les deux mineures ont été libérées le 3 novembre et sont actuellement poursuivies en état de liberté provisoire.

Lire aussi : Marrakech: Liberté provisoire pour les deux filles mineures accusées d’«homosexualité»

article suivant

Restrictions des déplacements de et vers la ville de Fès du 11 au 16 mai