COP22: Parmi les 32 chefs d'État annoncés, 20 sont africains

32 chefs d'État ont officiellement confirmé leur présence à la COP22 de Marrakech, sur invitation de Mohammed VI.

Par

Cop22. Crédit : DR

Sur les 32 chefs d’États qui ont, pour le moment, officiellement confirmé leur présence à la COP22, 20 sont africains. Si la présence du président égyptien Abdel Fatah Al-Sissi à la conférence a été confirmée ce 2 novembre, 12 autres chefs d’État africains ont annoncé leur participation à l’événement : le président du Rwanda Paul Kagame, le président libérien Ellen Johnson Sirleaf, la président ivoirien Alassane Ouattara, le président zimbabwéen Robert Mugabe, le président bissau-guinéen José Mário Vaz, le président béninois Patrice Talon, le président comorien Azali Assoumani, le président tchadien Idriss Déby, le président zambien Edgard Lungu, le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema, le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré ainsi que le roi du Lesotho Letsie III.

Début octobre, le président du Nigeria Muhammadu Buhari ainsi que le président du Niger Mahamadou Issoufou, du Sénégal Macky Sall, de la Guinée Alpha Condé, du Mali Ibrahim Boubacar Keïta, de la Gambie Yahya Jammeh et de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma avaient officialisé leur présence.

Si en Europe, seul le président français François Hollande a confirmé sa présence pour l’instant,. Il y va de même pour les dirigeants du continent américain. Seuls Michelle Bachelet, présidente du Chili, ainsi que le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, ont confirmé leur présence à Marrakech début novembre. En ce qui concerne le Moyen-Orient l’Asie du Sud, trois dirigeants ont officialisé pour le moment leur venue:  il s’agit de l’Émir du Qatar Tamim bin Hamad Al Thani, du premier ministre du Pakistan Nawaz Sharif et la première ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina.

Dans les Antilles, quatre chefs d’États ont répondu à l’appel: le chef de l’exécutif d’Antigua-et-Barbuda Gaston Browne, le premier ministre de Sainte-Lucie Allen Chastanet, le premier ministre de Saint Vincent-et-les-Grenadines Ralph Gonsalves ainsi que le chef de l’exécutif de Saint-Christophe-et-Niévès Timothy Harris. Avec l’annonce début octobre d’Omar Hilale, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc à l’ONU, de la prise en charge par le roi des frais de voyage et de séjour des chefs d’État des pays situés dans les îles du Pacifique, deux dirigeants ont confirmé leur présence : le président de la république de Nauru Baron Waqa et celui de la république de Kiribati, Taneti Maamau.

Des célébrités sont aussi attendues

L’événement devrait également voir la participation plusieurs célébrités internationales. La semaine dernière, la présence d’Arnold Schwarzenegger a été confirmée. L’acteur participera au « sommet des élus locaux et régionaux pour le climat », organisé en marge de la COP22 à Marrakech. L’ancien gouverneur de la Californie a fondé en 2010 R20, une ONG qui rassemble plus de 560 régions du monde pour lutter contre le changement climatique. D’autres célébrités telles que Leonardo DiCaprio, leader de U2 Paul David Hewson dit Bono, Akon, Maradona ou encore Robert Redford ont été annoncées dans les médias. Mais le cabinet de pilotage affirme que « rien n’a été confirmé » et que « la liste finale de toutes les personnalités qui seront présentes n’est pas encore arrêtée. »