L'ex-juge Mohamed El Haini admis à l'ordre des avocats de Tétouan

Mohamed El Haini devra attendre quinze jours avant de pouvoir prêter serment pour intégrer l'ordre des avocats de Tétouan. Dans l'intervalle, le parquet peut invalider l'admission au barreau du magistrat, révoqué en février.

Par

Mohamed El Hini. Crédit : Tniouni

Mohamed El Haini, l’ex-juge révoqué le 11 février par le Conseil supérieur de la magistrature, a été admis le 12 octobre, à l’ordre des avocats de Tétouan. Le Conseil l’avait révoqué après avoir pris publiquement des positions politiques et enfreint son devoir de réserve. « C’est une décision historique qui intervient huit mois après ma révocation. Cette admission s’est faite dans le respect de la loi. L’ordre des avocats de Tétouan a estimé que le fait de prendre des positions n’était pas condamnable », nous confie El Haini.

Toutefois, l’ancien juge, qui a déposé sa demande d’admission auprès de l’ordre au mois de juillet, devra encore patienter avant de pouvoir plaider, « puisque le ministre de la Justice peut faire recours de cette décision par le biais du parquet, et invalider [son] admission ». « Si dans les quinze jours qui viennent, le parquet ne fait pas de recours, la Cour d’appel de Tétouan me convoquera pour que je prête serment et commencer mon activité d’avocat », conclut El Haini.

Lire aussi :El Haini dépose sa candidature pour siéger à la Cour constitutionnelle

article suivant

Assemblée générale de l’ONU : avec El Othmani en porte-drapeau, le Maroc entame un ballet diplomatique virtuel