Nehza Hayat s’attaque à la réorganisation de l’AMMC

Nehza Hayat s’attaque à la réorganisation de l’AMMC

La présidente de l'AMMC cherche à revoir l'organisation interne de l'institution, qu'elle dirige depuis février.

Par

Nezha Hayat, présidente de l'AMMC

Nezha Hayat, la nouvelle présidente de l’Autorité marocaine de marché des capitaux (AMMC), veut mettre de l’ordre dans l’organisation interne de l’instance qu’elle dirige depuis février. Pour ce faire, l’AMMC cherche un cabinet qui l’accompagnera dans la réalisation « d’un diagnostic organisationnel », a fait savoir l’autorité par voie de communiqué.

Cette démarche vise dans un premier temps à arrêter un état des lieux, une situation de départ pour préparer les changements à mettre en place en vue de l’alignement avec la nouvelle stratégie de l’institution. La nomination de Nezha Hayat est intervenue au moment de l’entrée en scène de l’AMMC, qui remplace le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) et se voit dotée de plus de prérogatives. Elle intervient aussi dans le cadre une importante réforme du marché financier dans sa globalité. D’où l’intérêt d’étudier si le fonctionnement de l’instance tel qu’il était du temps du « CDVM » cadre avec les nouvelles missions de l’AMMC.

Le cabinet qui accompagnera l’AMMC dans cette mission doit « évaluer la préparation du capital humain, la suffisance des ressources, l’état de l’organisation du travail et des systèmes de gestion existants et utilisés pour la réalisation de la mission de l’AMMC », lit-on sur le dossier d’appel d’offres. Il doit également « identifier les problèmes organisationnels actuels et ceux susceptibles d’apparaître sur un horizon court-terme pouvant empêcher l’alignement entre l’organisation et la réalisation de la mission ». Nezha Hayat s’attend aussi à ce que les consultants qui remporteront l’appel d’offres lui proposent « les options d’évolution de l’organisation avec une estimation des coûts, délais, avantages et inconvénients de ces possibilités » pour enfin pourvoir « élaborer une organisation cible et la feuille de route pour sa mise en œuvre ».

L’objectif ultime étant de disposer de structures organisationnelles pertinentes et de compétences adéquates par rapport à la mission de l’autorité et ses objectifs.

article suivant

Trois questions à Said Mouline, directeur général de l'Agence marocaine de l'efficacité énergétique

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.