Bons résultats pour Résidences Dar Saada au premier semestre

Bons résultats pour Résidences Dar Saada au premier semestre

Le résultat net et le chiffre d'affaires du promoteur immobilier côté en bourse Résidences Dar Saada ont augmenté au premier semestre 2016.

Par

Crédit : Résidences Dar Saada.

Résidences Dar Saada a réalisé ses objectifs du premier semestre 2016. Le promoteur immobilier côté à la bourse de Casablanca a enregistré un chiffre d’affaires de presque 879 millions de dirhams, soit une hausse de 30 % par rapport au premier semestre 2015, a annoncé ce 4 octobre la direction lors d’une conférence de presse. Sur la même période, le résultat net s’est établi à 168 millions de dirhams (+ 9 % par rapport à l’an dernier). L’endettement s’élève à 39 %, un chiffre en légère augmentation par rapport à l’année dernière (mais plus bas qu’en 2012).  Le promoteur vend principalement du logement social. Lors de ce premier semestre, 83 % des unités commercialisées concernent ce segment. Son plus important projet en cours est à Dar Bouazza.

La marge nette de l’entreprise est de 19 %, toutes catégories confondues. Qu’en est-il de sa marge réalisée sur les logements économiques ? « Entre 15 % et 30 % », répond la direction qui ne souhaite pas faire de comparatif avec les marges réalisées sur les autres segments, mais insiste sur le fait que la marge dépend bien plus de l’emplacement du terrain et de la réalisation du projet. « La marge est parfois négative […] Une année de retard, c’est 10 % de marge en moins », explique Amine Guennoun, administrateur directeur général, qui précise que sur le projet Fadaat Al Mohit de Dar Bouazza, l’entreprise a dépensé 200 millions en construction d’équipements publics (établissements scolaire, mosquées…).

La Côté d’Ivoire confirmée, le Gabon en stand by

La conférence de presse a aussi été l’occasion pour Résidences Dar Saada de revenir sur son projet en Côte d’Ivoire. Le promoteur a acquis 40 hectares de foncier à Abidjan, les signatures de conventions sont en cours mais les travaux n’ont pas encore commencé, a précisé la direction du groupe. En janvier 2015, Palmeraie Développement, dont Résidences Dar Saada est une filiale, avait déjà annoncé dans un communiqué de presse qu’il s’agissait d’un projet de 6 000 logements dont la construction devait démarrer en avril 2015. En 2014, le promoteur a signé une convention avec le gouvernement ivoirien pour la construction de 10 000 logements.

La même année, une autre convention a été signée avec le Gabon mais le projet est « pour le moment à l’arrêt », a annoncé Amine Guennoun.

Lire aussi : Résidences Dar Saada. Reconfiguration du tour de table

article suivant

Le débat sur les libertés individuelles s'invite au Parlement

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.